Travaux d’isolation : doublez l’éco-PTZ !

Mis à jour le 0 Eco-habitat
Icône du temps de lecture
Temps
de lecture

Pour financer vos travaux d’isolation, le gouvernement a mis en place l’éco-PTZ (éco Prêt à taux zéro). Coup de pouce avantageux, les propriétaires peuvent aujourd’hui doubler la mise en profitant de deux éco-PTZ dans la limite de 30 000€. Explications.

Eco-PTZ, mode d’emploi


L’éco-PTZ est un prêt à taux zéro destiné à payer une partie ou la totalité de travaux de rénovation et, plus particulièrement, d’isolation. Il est accordé aux propriétaires, aux bailleurs et aux occupants dont le logement visé est la résidence principale. L’édifice doit également avoir été construit avant 1990 et faire l’objet d’un bouquet (comprendre plusieurs) de travaux de rénovation. Il est en pratique possible d’emprunter 20 000€ pour réaliser deux travaux et 30 000€ maximum pour trois travaux.

Si aucune condition de ressources n’est demandée, la banque vérifie obligatoirement la capacité de remboursement de l’emprunteur, tout comme pour un emprunt classique.

Les conditions à respecter pour profiter de l’éco-PTZ


Pour bénéficier du dispositif, les travaux doivent impérativement être menés par un professionnel labellisé RGE (Reconnu garant de l’environnement). Sans cette reconnaissance, l’éco-PTZ ne sera pas accordé.

Ce qui change pour l’éco-PTZ


Jusqu’à présent, un seul éco-PTZ était accordé par logement. Mais depuis la parution du décret du 5 août 2016, un particulier qui n’a pas utilisé la totalité de l’enveloppe de 30 000€ peut demander un éco-PTZ supplémentaire. La condition ? Respecter un délai de trois ans entre les deux prêts et ne pas dépasser 30 000€ d’emprunt au global pour isoler son logement.

La mesure qui aurait dû être effective le 1er juillet 2016 a finalement été adoptée le 5 août. Elle est désormais intégrée dans la loi de finances 2016.

TAGS :
Laisser un commentaire
* Champs obligatoires
0 commentaire

Articles associés

Recherche d'un programme neuf

Archives

Téléchargez nos guides immobiliers