Nos conseillers sont disponibles en agence En savoir plus
Menu

Marché immobilier : des records de ventes jamais enregistré

Mis à jour le 0 Prix de l'immobilier
Icône du temps de lecture
Temps
de lecture

C’est un record que l’on aime constater dans l’actualité immobilière. En une année, plus de 1 130 000 transactions immobilières se sont jouées sur le marché immobilier. Le volume de ventes atteint ainsi un niveau jamais vu et confirme les tendances positives et les meilleures prévisions. Décryptage chiffré d’un secteur plein de promesses pour les professionnels comme pour les particuliers.

Les tendances globales sur le marché immobilier

Fin mai 2021, le nombre de ventes immobilières atteignait donc plus de 1 130 000 selon le dernier relevé des Notaires de France. Un volume qui n’avait plus été observé depuis l’année 2000. Alors oui, ces bons résultats sont également le fruit des ventes mises en pause pendant le premier confinement, dire le contraire serait mentir, mais ils sont avant tout la traduction d’un marché immobilier dynamique, porteur et désirable après une période de crise sanitaire sans précédent.


Toutes les prévisions qui anticipaient un effondrement des ventes et des prix sont ainsi mises à mal, l’exact opposé s’opérant. Les acheteurs et les investisseurs sont nombreux et lancent leur projet d’achat immobilier aussi rapidement que possible. Plus que jamais, la pierre est perçue comme une valeur refuge aux côtés de laquelle il ne faut surtout pas passer pour vivre comme pour investir.

Vers de nouvelles envies sur le marché immobilier

Ces chiffres sont donc le reflet des envies des Français, des envies qui se traduisent également par une morphologie changeante du secteur. Le nombre de transactions progresse et les particuliers se dirigent vers des situations géographiques plus éloignées des grandes villes et des typologies un peu différentes. La demande locale dans les zones extérieures aux grandes agglomérations s’est ainsi amplifiée et le panel d’acheteurs s’élargit de plus en plus. Pour faire simple, les petites et moyennes villes ont la cote, à condition cependant d’être bien reliées, desservies et pourvues en commodités.


Prenons le cas de Lyon. À partir du deuxième semestre 2020, les Lyonnais se sont dirigés vers les communes limitrophes de l’Isère, de l’Ain et de la Loire. L’envie était ainsi de se mettre plus au vert, de profiter de programmes immobiliers neufs ou de biens anciens moins chers, de se déconnecter d’un quotidien parfois trop oppressant… Un changement de vie rendu possible par le déploiement du télétravail et par la proximité directe de ces petites et moyennes villes avec Lyon.


Un cas de figure qui n’est évidemment pas isolé. Les données immobilières des bases notariales ont relevé le même mouvement dans la métropole toulousaine. Seule différence, les habitants quittent très peu leur département.


Ces mouvements de populations ne sont cependant pas massifs mais raisonnés. Ils sont toutefois bel et bien existants et à prendre en compte. Au second semestre 2020, les Français ont été 13% de plus à délaisser leur département en comparaison du second trimestre 2019.

Quelles tendances pour les prix sur le marché immobilier ?

Là où l’on attendait une vertigineuse dégringolade, les prix de l’immobilier ne font que ralentir très lentement au niveau national. Ainsi, selon les chiffres publiés par les Notaires de France toujours, la hausse des tarifs de la pierre est de +1,4% au premier trimestre 2021 en comparaison du dernier trimestre 2020 contre +2,4% au troisième trimestre 2020.


Sur une année complète, la tendance est identique avec +5,9% en lieu et place des +6,4% des douze mois précédents. Plus en détails, les prix des appartements ont augmenté de +5% sur un an contre +6,3% au trimestre précédent. Quant aux maisons, le mouvement est resté sensiblement identique avec +6,6% contre +6,5% sur les périodes précitées.


Ces tendances nationales sont évidemment à prendre avec précautions. Elles ne sont pas révélatrices de toutes les localités, loin de là. Des hausses des prix de l’immobilier importantes et constantes sont relevées dans de nombreux territoires, les plus tendus sans grande surprise.


Et vous, quelles sont les tendances constatées dans votre ville ? Prix en hausse, stables ou en baisse ? Avez-vous prévu de concrétiser votre projet immobilier cette année ?

TAGS :
Laisser un commentaire
* Champs obligatoires
0 commentaire

Articles associés

Recherche d'un programme neuf

Archives

Téléchargez nos guides immobiliers

4.9/5
387 avis clients
Avis vérifiés