Location : votre loyer est-il au juste prix ?

Mis à jour le 0 Prix de l'immobilier
Icône du temps de lecture
Temps
de lecture
Êtes-vous sûr(e) de payer votre loyer au juste prix ? Les tarifs d’une location peuvent parfois considérablement varier malgré une volonté affichée de se diriger vers des mesures de cadrage, encadrement des loyers à Paris en tête. Pour vérifier vous-même que le montant honoré chaque mois respecte cet encadrement, une petite application suffit. Explications.

Une application gratuite pour contrôler le prix de la location


Pour vous assurer que votre loyer est légal, inutile de réaliser de savants calculs. Une extension gratuite directement installée sur votre ordinateur vous permet d’accéder à cette donnée. Il vous suffit pour en profiter d’afficher une annonce immobilière à l’écran pour savoir en temps réel si le montant demandé par le propriétaire respecte l’encadrement des loyers. Une fonctionnalité destinée à faciliter le quotidien des locataires parisiens.

Comment déterminer si le loyer est au juste prix ?


L’extension encadrement-loyers.fr a été pensée par Aymeric Dominique et Thomas Legrand dans le cadre de la start-up Mention. Ils ont développé un outil capable de déterminer la légitimité d’un loyer ou non. Il s’agit d’une simple extension à installer sur Chrome ou sur Firefox. Pour les autres navigateurs, un peu de patience est encore nécessaire. Le téléchargement de l’application est rapide et sans surprise.

Ainsi, lorsque vous consultez une petite annonce immobilière, un pop-up s’ouvre et en cas de loyer trop élevé, une alerte rouge se met à clignoter.

Pourquoi la création d’un tel outil pour la location ?


« Nous avons créé cet outil dans un but d’information, explique Thomas Legrand, expert de la data, car nous nous sommes rendu compte dans notre expérience personnelle que bon nombre de petites surfaces ne semblaient pas respecter les règles de l’encadrement des loyers, en vigueur depuis le 1er juillet 2019. » Cette date est en effet celle à laquelle l’encadrement des loyers à Paris a fait son grand retour.
 
Bon à savoir : l’extension ne prend pas en compte les éventuels compléments de loyer, applicables par les propriétaires en cas de bien aux caractéristiques exceptionnelles. Prudence donc pour ne pas juger une location illégale alors qu’elle est simplement hors du commun. Autre défaut, l’outil n’intègre pas certains éléments nécessaires au calcul du loyer d’un logement tels que la date de construction, souvent absente de l’annonce immobilière.
 
Depuis ses débuts, l’application a fait des émules avec plusieurs centaines d’utilisations. Le taux de non-conformité (à prendre avec précautions donc) révélé est de 40%. Fait marquant, les petites superficies affichent davantage de loyers illégaux que les logements de plus de 35m². Une donnée qui n’a rien d’étonnant au regard de la demande locative démesurée pour les biens type studio, T1 et T2 à Paris et, plus généralement, dans toutes les grandes villes françaises.
 
Avez-vous déjà testé cet outil ? Que vous révèle-t-il sur votre loyer ? 
TAGS :
Laisser un commentaire
* Champs obligatoires
0 commentaire

Articles associés

Recherche d'un programme neuf

Archives

Téléchargez nos guides immobiliers