Immobilier en Chine et Feng Shui : 26 000€ d'amende pour avoir critiqué un immeuble

Mis à jour le 0 Prix de l'immobilier
Icône du temps de lecture
Temps
de lecture

Sur le marché immobilier en Chine, on ne rigole pas avec le Feng Shui et encore moins avec l’irrévérence ! C’est ce que nous montre ce fait divers qui confronte un imposant complexe d’immeubles nommé le « Wangjing Soho » et un blog chinois connu sous le nom de « S Shenkunju S ». Vous l’aurez compris , le blog a reçu une belle amende pour s’être affranchi de la retenue en vigueur dans le pays.

Le Feng Shui, une tradition qui perdure même dans l’immobilier en Chine


Si dans les pays occidentaux le Feng Shui est une mode parfois considérée comme une « pseudo science », c’est tout un art de vivre dans l’Empire du Milieu. Le terme « Feng » désigne le « vent » et « Shui » se rapporte à l’eau. Il a pour but d’harmoniser tous les éléments naturels et s’appuie sur des préceptes vieux de plusieurs millénaires.


Le Feng Shui se pratique notamment avec une boussole qui aurait été inventée plus de 2 600 ans avant J.C., par l’Empereur Jaune. Cette pratique reste très utilisée notamment dans le domaine de l’immobilier en Chine et régit la plupart des constructions.


Evidemment, il est assez contraignant pour les promoteurs et les architectes qui doivent encore se référer aux maîtres de la discipline. Il peut parfois donner lieu à de vives polémiques comme ce fut le cas pour la construction de la tour Bank of China à Hong-Kong à laquelle l’architecte a dû apporter des modifications pour apaiser les débats. Le blog « S Shenkunju S » a tenté de mettre en lumière le complexe immobilier pékinois « Wangjing Soho » pour son irrespect du Feng Shui, avec moins de réussite.

Une lourde sanction pour la critique d’un complexe immobilier en Chine


La Chine n’est pas réputée pour sa liberté d’expression et le blog en a fait les frais. Il dénonçait le non-respect du Feng Shui en comparant notamment les immeubles à des « reins de porc » ! L’article allait plus loin qu’une simple dénonciation puisqu’il invitait toutes les entreprises résidentes de ce centre d’affaires à quitter les lieux au plus vite, sous peine de voir leur business couler.


Il comparait le destin des entreprises à celui des Français à Waterloo. L’article a rapidement été partagé sur le réseau social chinois Wechat et a été vu plus de 100 000 fois, avant d’être finalement supprimé. Mais c’était assez pour faire le buzz et pousser l’entreprise Soho, propriétaire du bâtiment, à assigner le blog en justice. Il a été condamné à verser 26 000€ de dommages et intérêts pour diffamation et à présenter des excuses publiques. Un article qui aura donc coûté très cher au rédacteur du blog.


Bien qu’encore très ancré dans la culture chinoise, le Feng Shui semble peu à peu perdre du terrain dans la construction des nouveaux immeubles.


Feng Shui ou pas Feng Shui ? Que pensez-vous des normes qu’il impose à l’immobilier en Chine ?

 

TAGS :
Laisser un commentaire
* Champs obligatoires
0 commentaire

Articles associés

Recherche d'un programme neuf

Archives

Téléchargez nos guides immobiliers