Les bons plans immobiliers pour un revenu complémentaire

Mis à jour le 0 Prix de l'immobilier
Icône du temps de lecture
Temps
de lecture

Vous avez peut-être investi dans l’immobilier locatif pour pour vous assurer une rente stable et récurrente. L’émergence de plateformes de location de courtes durées comme Airbnb prouve qu’en matière d’immobilier, vous pouvez toujours innover pour générer des revenus additionnels. Voici quelques conseils pour maximiser votre rendement en fonction du type de bien en votre possession.

Un terrain ? Un super bon plan immobilier !


Si vous êtes propriétaire d’un logement avec jardin, vous pouvez rentabiliser tous vos m². Pour générer des revenus additionnels, il vous suffira d’utiliser 60m² de votre terrain ! Faire construire un studio au fond de votre jardin peut vous rapporter gros. Vous pourrez en effet le louer pendant les périodes de vacances ou aux étudiants tout au long de l’année. La complexité et le coût de la construction dépendront en grande partie de la superficie du futur logement.


En effet, en dessous de 20m², inutile de demander un permis de construire. Il suffit de formuler une demande d’autorisation auprès de votre mairie. Le coût de la construction de votre nouveau studio et son raccordement aux commodités (eau, électricité, tout-à-l’égout...) est compris entre 30 000 et 35 000€. Seul bémol, vous verrez votre taxe foncière augmenter et aurez à payer une taxe d’aménagement (moins de 700€ pour 20m²). Veillez donc bien à valider le besoin en location dans votre zone avant de vous engager dans une telle construction.


Dans le cadre de la vente de votre maison et de votre terrain, assurez-vous également de rentabiliser tous vos m². Si vous possédez un grand terrain, il est souvent très intéressant de diviser votre bien en plusieurs lots. Cela peut vous permettre d’augmenter la valeur totale de plus de 30% ce qui n’est pas négligeable pour générer des revenus additionnels !  

Générer un revenu complémentaire grâce aux surfaces inutilisées


Commençons par le bon plan immobilier le plus évident et le plus connu : Airbnb. Peu de Français ont aujourd’hui passé le cap de mettre en location une chambre inutilisée dans leur logement. En effet, vous n’êtes pas obligé de louer votre bien complet.


Au-delà de générer des revenus conséquents, cela vous permettra d’éviter toutes les contraintes légales récemment mises en œuvre. Pas d’enregistrement en mairie donc, ni de contrainte liée au nombre de jours en location, contrairement à la mise en location d’un logement entier.

Le meilleur bon plan immobilier : louer une place de parking


Une fois sorti de votre logement, c’est également votre parking que vous pouvez proposer à la location. Les initiatives se multiplient pour accompagner les propriétaires à la mise en location. Certaines permettent de le mettre en location pour des durées plus ou moins longues, d’un mois à plusieurs années. D’autres vous permettent de proposer votre parking à la location pendant les heures et jours où vous ne l’utilisez pas. Seule contrainte : être présent pour transmettre votre bip par exemple. Certaines startups développent des outils qui permettent de transformer un smartphone en bip de garage, de quoi grandement simplifier la location de courte durée !


Nombreuses sont les solutions qui émergent, permettant aux propriétaires de biens immobiliers de générer des revenus importants. Il ne faut pas hésiter à innover et à se lancer vers la location courte durée. Utiliser les grandes surfaces pour en faire un studio additionnel, louez votre place de parking inutilisée ou votre chambre inhabitée. Des bons plans immobiliers qui vous permettront peut-être d’améliorer votre confort de vie !


Vous avez récemment sauté le pas de la location de votre espace vacant ? Donnez-nous vos conseils pour bien démarrer en commentaire !

TAGS :
Laisser un commentaire
* Champs obligatoires
0 commentaire

Articles associés

Recherche d'un programme neuf

Archives

Téléchargez nos guides immobiliers