Zoom sur les prix de l’immobilier à Lyon en 2018

Mis à jour le 0 Prix de l'immobilier
Icône du temps de lecture
Temps
de lecture

Lyon, ville des Lumières, ville de la gastronomie, ville de la culture, ville d’Histoire et de divertissement. Nombreux sont les quartiers de la capitale des Gaules inscrits au Patrimoine Mondial de l’UNESCO. Chaque année les touristes affluent du monde entier pour s’imprégner de cette remarquable cité. La troisième ville démographique de France compte plus de 500 000 habitants et se démarque par son dynamisme économique. Beaucoup de facteurs font de Lyon une ville attractive : marché de l’emploi, grandes écoles et universités, proximité des montagnes… Et, automatiquement, ils ont pour conséquence de faire augmenter les prix de l’immobilier à Lyon. Petit tour d’horizon des évolutions chiffrées et focus sur certains quartiers et leurs disparités.

Prix de l’immobilier à Lyon : une offre inférieure à la demande


A Lyon, l’équation est simple : il n’y a pas assez de bien disponibles à la vente pour répondre à la demande des acheteurs et des investisseurs. Autre constat : la demande locative ne peut être satisfaite par le parc locatif. Le panel de biens à acquérir ne se renouvelle pas assez vite, entrainant inévitablement une forte hausse des prix. Tout ce qui est rare est cher ! L’année 2017 a été une année exceptionnelle pour l’immobilier à Lyon et les prix n’en finissent plus de grimper. Sur les 12 derniers mois, ils ont augmenté de +7.9% selon le récent baromètre de MeilleursAgents.
Cette pénurie de biens pousse les acquéreurs à reporter leur achat sur les communes voisines ; communes qui se développent de plus en plus depuis l’ouverture de la Métropole de Lyon.

Les prix de l’immobilier à Lyon au m²


En date du 12 octobre 2018, à Lyon intra-muros, 1 107 annonces étaient disponibles pour des biens immobiliers proposés à un prix moyen au m2 de 4 013€. Comme dans beaucoup de grandes villes, ce prix au m2 varie fortement en fonction des quartiers. A Lyon, il est compris entre 2 922€ et 5 502€ en fonction la localisation du bien. Pour acquérir une maison à Lyon, il faudra compter 6.7% de plus au m2 que pour un appartement.


Et force est de constater que tous les types d’appartements sont recherchés à Lyon. Du studio au 5 pièces et plus, les acquéreurs sont demandeurs. Ainsi, 14% des résidences principales sont des studios, 28% sont des 3 pièces et 13.4% comptent plus de 5 pièces.

Le grand écart des prix de l’immobilier à Lyon


Deux arrondissements se partagent les prix les plus élevés. Sans surprise, on retrouve le 6ème arrondissement qui s’étend le long du Rhône, du parc de la Tête d’Or jusqu’aux Brotteaux. Vient ensuite le 2ème arrondissement et, plus particulièrement, la Presqu’île comprise entre le Rhône et la Saône, entre Perrache et l’Hôtel de Ville.


Dans ces arrondissements, les acquéreurs déboursent en moyenne plus de 4 950€. Ce prix peut considérablement grimper dans les quartiers et les rues les plus prisés. Pour un appartement Place Bellecour par exemple, comptez plus de 5 510€/m2, pour un appartement situé entre le cours Vitton et la place Marechal Lyautey comptez 5 204€/m2 en moyenne.


Les quartiers historiques de Lyon sont saturés et de nombreuses autres localisations en profitent ! Ces secteurs sont en renouvellement, à des stades plus ou moins avancés. Le 7ème arrondissement de Lyon par exemple est en pleine transition. Historiquement occupé par d’anciennes industries, le quartier entre Jean Macé et Gerland s’est totalement transformé avec des logements neufs à foison et des acheteurs toujours plus nombreux. En seulement 2 ans, les prix y ont augmenté de +15%. Ils atteignent aujourd’hui la barre symbolique des 4 000€/m2 en moyenne.


Vous souhaitez acheter votre résidence principale ou réaliser un investissement locatif à Lyon ou ses environs ? Dans quel quartier ou ville projetez-vous d’investir ?

TAGS :
Laisser un commentaire
* Champs obligatoires
0 commentaire

Articles associés

Recherche d'un programme neuf

Archives

Téléchargez nos guides immobiliers