Les propriétaires peuvent augmenter les loyers !

Mis à jour le 0 Prix de l'immobilier
Icône du temps de lecture
Temps
de lecture

Ces prochains mois, les loyers des locataires français pourraient bien subir une hausse. Les bailleurs ont en effet le droit de les augmenter de 0,75% à la date anniversaire du bail. Petites explications sur les raisons de cette augmentation.

Qu’est-ce que l’IRL ?

L’IRL ou indice de référence des loyers est l’indicateur permettant de calculer la réévaluation annuelle d’un loyer. La loi du 8 février 2008 concernant le pouvoir d’achat est venue modifier cet indicateur pour qu’il prenne en considération le coût de la vie. Il correspond donc aujourd’hui à la moyenne, calculée sur la dernière année, de l’indice des prix à la consommation. Sont exclus de ce calcul le tabac et les loyers.


L’IRL fait loi que le logement soit loué vide ou meublé. Il peut être appliqué à la date anniversaire du bail ou à celle convenue entre le locataire et le propriétaire. Les charges locatives ne sont pas inclues dans cet indice.


Bon à savoir : la hausse du loyer ne peut jamais dépasser l’IRL publié par l’Insee.

L’IRL pour protéger les locataires


Si les locataires peuvent avoir l’impression qu’à cause de l’IRL leur loyer augmente chaque année, ou presque, cet indicateur sert pourtant à les protéger. Grâce à lui, les propriétaires ne peuvent pas appliquer de hausse trop importante en une seule fois.

L’IRL est en hausse


Sur un an, l’IRL ou Indice de Référence des Loyers a progressé de 0,75% (entre le deuxième trimestre 2016 et le deuxième trimestre 2017). Une telle augmentation n’avait plus été observée depuis le troisième trimestre 2013. Depuis quelques temps, la tendance était davantage à la stabilité voire à une hausse légère : +0,06% au troisième trimestre 2016, +0,18% au quatrième trimestre 2016 mais aussi +0,51% au premier trimestre 2017.


La hausse est donc constante depuis plusieurs mois, plus importante encore en ce deuxième trimestre 2017.

Les propriétaires ont le droit d’augmenter les loyers


Concrètement, cela signifie que les propriétaires-bailleurs sont en droit d’appliquer une hausse des loyers à la date d’anniversaire des contrats de location. On parle de révision ou de réévaluation annuelle du loyer. Pour un logement loué 800 euros par mois, cette hausse peut atteindre 6 euros par mois.


Mais dans les faits, les propriétaires n’ont aucune obligation de solliciter cette révision et donc, cette augmentation. A contrario, ils n’ont pas le droit d’appliquer une hausse plus importante que celle dictée par l’IRL.

 

Nous sommes curieux, vos propriétaires augmentent-ils le loyer annuellement en suivant l’IRL ?

TAGS :
Laisser un commentaire
* Champs obligatoires
0 commentaire

Articles associés

Recherche d'un programme neuf

Archives

Téléchargez nos guides immobiliers