Prix de l’immobilier neuf en France : une progression marquée depuis janvier

Mis à jour le 0 Prix de l'immobilier
Icône du temps de lecture
Temps
de lecture

Face à la demande croissante des acheteurs, les prix de l’immobilier neuf ont rapidement progressé depuis le début d’année 2017. Une hausse supérieure à celle de l’inflation selon le site internet Trouver-un-logement-neuf. Les villes les plus dynamiques sont évidemment les plus touchées par cette augmentation. Explications et point sur la situation.

Quelle hausse moyenne des prix de l’immobilier depuis le début d’année ?


Entre fin juin 2016 et fin juin 2017, l’inflation était de +0,7%. Mais les prix de l’immobilier n’ont pas suivi cette tendance. Ils l’ont même largement dépassée en termes d’augmentation. Selon les chiffres de Trouver-un-logement-neuf, le coût de la pierre neuve a augmenté de +1,19% au cours du dernier semestre dans les villes les plus dynamiques en matière de construction neuve (sur la base d’un T3).


En janvier 2017, un acheteur déboursait en moyenne 244 508 euros pour devenir propriétaire d’un T3. Aujourd’hui, le coût moyen, à bien égal, est de 247 412 euros.
Au global, sur 195 villes ayant au moins 5 opérations en cours de commercialisation, Trouver-un-logement-neuf a relevé une augmentation des prix de l’immobilier dans 114. A contrario, 81 ont vu le coût de la pierre baisser.

Peu de villes épargnées par la hausse des prix de l’immobilier


La particularité des six premiers mois de l’année, reste que très peu de villes, petites ou grandes, passent à côté de l’augmentation des prix de l’immobilier. Dans le top 15 des villes les plus touchées, on retrouve Bordeaux (+10,6%), Grenoble ou encore Strasbourg qui affichent une hausse supérieure à 8%. En haut du podium, le Bouscat et ses +21,3% en seulement six mois, suivi par Bonneville et ses +20,7% ou encore Corbeil-Essonnes et ses +12,6%.


Mais certaines villes ne suivent pas la tendance. C’est le cas de la commune de Houilles dans les Yvelines (-24%) ou Vitrolles et La Ciotat dans les Bouches-du-Rhône (-12,7% et -9%).

Où acheter un T3 ?


Si vous souhaitez acquérir un T3 à un prix raisonnable, il faudra vous tourner vers :


• Pau et ses 155 600 euros
• Brest et ses 160 100 euros
• Le Mans et ses 162 800 euros
• Lorient et ses 166 900 euros
• Le Havre et ses 169 100 euros


A contrario, les T3 les plus coûteux sont commercialisés à :


• Paris et ses 693 000 euros
• Boulogne-Billancourt et ses 574 400 euros
• Sainte-Maxime et ses 547 400 euros
• Issy-les-Moulineaux et ses 520 900 euros
• Cannes et ses 488 500 euros
À vous de faire votre choix en fonction de votre budget !

Source : baromètre Trouver-un-logement-neuf

TAGS :
Laisser un commentaire
* Champs obligatoires
0 commentaire

Articles associés

Recherche d'un programme neuf

Archives

Téléchargez nos guides immobiliers