Réforme de la taxe d’habitation : quelle économie chiffrée pour les ménages ?

Mis à jour le 0 Prix de l'immobilier
Icône du temps de lecture
Temps
de lecture

Le premier ministre Edouard Philippe l’a annoncé, la réforme de la taxe d’habitation est en marche. Elle interviendra dès l’année prochaine et concernera 80% des ménages français. Dans les faits, cet impôt local devrait baisser de 30% pour ces derniers. Mais quelle économie peut-on vraiment espérer ?

Qui est éligible à la réforme de la taxe d’habitation ?


C’était l’une des mesures fortes de la campagne d’Emmanuel Macron, il semble que le président de la République tienne parole. En 2018, 80% des foyers français verront leur taxe d’habitation diminuer de 30%. Pour ces mêmes ménages, l’impôt sera complètement supprimé en 2020. Au global, la mise en place de cette nouvelle mesure fiscale prendra trois ans et engendrera un coût de 3 milliards d’euros pour l’État, dès l’année prochaine.


Mais qui est vraiment éligible à cette réforme ? Pour faire simple, tous les ménages français ayant un revenu fiscal équivalent ou inférieur à 20 000 euros par part et part année verront leur taxe d’habitation baisser de 30% en 2018, soit une économie moyenne de 230 euros, calculée en fonction des montants moyens de l’impôt relevés en 2016 (783 euros en moyenne par ménage au niveau national selon les chiffres de l’Insee).


En 2019, un nouveau tiers sera supprimé pour arriver à une exonération totale en 2020.

La taxe d’habitation, des montants très différents


Le calcul de la taxe d’habitation repose sur des valeurs locatives déterminées en 1970. Ces dernières n’ont jamais été mises à jour, entraînant une très grande disparité de montants entre les villes de l’hexagone.


L’Observatoire annuel du Forum pour la gestion des villes a mis en évidence ces différences pour 2016. L’année dernière, un couple avec deux enfants payait en moyenne 481 euros de taxe d’habitation à Paris contre 909 euros à Angers, 1 080 euros à Toulouse, 1 395 euros à Marseille ou 1 440 euros à Argenteuil !


En 2016, le montant moyen de la taxe d’habitation en France était relevé à 662 euros selon les chiffres de l’Insee. Mais aujourd’hui, 15,5% des ménages Français sont déjà exonérés de cette taxe. On obtient donc un montant moyen, pour 2016, de 783 euros par an.


Et vous, combien avez-vous payé en 2016 ? Êtes-vous éligible à la réforme de la taxe d’habitation dès 2018 ?

TAGS :
Laisser un commentaire
* Champs obligatoires
0 commentaire

Articles associés

Recherche d'un programme neuf

Archives

Téléchargez nos guides immobiliers