Achat immobilier : top 10 des villes plus intéressantes aujourd’hui qu’il y a 6 mois

Mis à jour le 0 Prix de l'immobilier
Icône du temps de lecture
Temps
de lecture

Entre juin 2016 et janvier 2017, les particuliers de certaines villes ont vu leur pouvoir d’achat immobilier augmenter. La baisse des taux d’emprunt a en effet permis une économie allant, parfois, jusqu’à plus de 10 000 euros. Petit tour de France des villes dans lesquelles il est plus intéressant de devenir propriétaire en 2017 qu’à l’été 2016.

Les acheteurs gagnants dans plusieurs villes françaises


-12%, c’est le pourcentage de recul affiché par le coût du crédit immobilier entre juin 2016 et janvier 2017 dans 29 grandes villes françaises selon une récente enquête du courtier Empruntis. On parle ici d’un achat immobilier hors frais d’agence, hors frais de notaire et hors assurance emprunteur.


Et si les prix de l’immobilier ont globalement augmenté, +0,17% sur cette même période au niveau national, la baisse globale des taux d’emprunt (-11,75%) a largement compensé cette hausse.
Plus encore, le coût du crédit a même reculé de 20% à Strasbourg. Un tel mouvement permet à un acheteur de s’offrir un bien de 110m² tout en économisant 10 340 euros.

Top 10 des villes qui ont vu le coût du crédit immobilier baisser


Pour savoir si, vous aussi, vous pouvez profiter de cette tendance, voici les 10 villes étudiées par Empruntis qui ont révélé un coût d’emprunt (vraiment) moins élevé en janvier 2017 qu’en juin 2016 :


• Strasbourg et ses 23,1% d’économies sur le coût du crédit
• Metz et ses 18,3% d’économies sur le coût du crédit
• Reims et ses 17% d’économies sur le coût du crédit
• Saint-Étienne et ses 15,9% d’économies sur le coût du crédit
• Dijon et ses 15,8% d’économies sur le coût du crédit
• Grenoble et ses 15,7% d’économies sur le coût du crédit
• Toulon et ses 15,4% d’économies sur le coût du crédit
• Clermont-Ferrand et ses 14,9% d’économies sur le coût du crédit
• Lille et ses 14% d’économies sur le coût du crédit
• Villeurbanne et ses 13,5% d’économies sur le coût du crédit


La directrice des études et de la communication du réseau Empruntis, Cécile Roquelaure explique même que dans la totalité des villes précitées (à l’exception de Villeurbanne, Strasbourg, Lille et Reims), la baisse des taux de crédit immobilier a été accompagnée d’une diminution des prix de l’immobilier. Les acheteurs ont donc considérablement gagné en pouvoir d’achat immobilier.

D’autres villes ont affiché une baisse du coût de l’emprunt moins spectaculaire mais bien réelle :


• Nantes et ses -7,47% d’économies sur le coût du crédit
• Le Havre et ses -6,23% d’économies sur le coût du crédit
• Bordeaux et ses -6,13% d’économies sur le coût du crédit

Dans le même temps, les prix de l’immobilier dans ces villes augmentaient respectivement de +1,4%, +1,6% et +2,9%. Une donnée qui a empêché les acquéreurs de réaliser des économies sur le coût global de leur crédit.

 

TAGS :
Laisser un commentaire
* Champs obligatoires
0 commentaire

Recherche d'un programme neuf

Archives

Téléchargez nos guides immobiliers