Immobilier neuf à Lille : les prix reculent à contre-courant de la tendance nationale

Mis à jour le 0 Prix de l'immobilier
Icône du temps de lecture
Temps
de lecture

À l’heure où les accédants à la propriété sont encore nombreux à vouloir profiter des avantageuses conditions de crédit immobilier, les prix sur le marché, du neuf notamment, restent soutenus. Leur tendance à augmenter est observée dans toutes les grandes villes françaises, ou presque. L’immobilier neuf à Lille fait donc figure d’exception avec une baisse sensible des tarifs. L’encadrement des loyers serait-il en cause ?

Les prix de l’immobilier neuf nationaux en hausse début 2017


Les derniers chiffres de la fédération des promoteurs immobiliers révèlent une tendance haussière pour les prix de l’immobilier neuf en France. Alors qu’une accalmie avait été observée en 2016, depuis six mois, la donne s’est inversée : les prix de l’immobilier neuf sont remontés.


Pour établir ces données, les promoteurs ont passé au crible plus de 150 villes françaises qui commercialisent au moins cinq programmes neufs. Ainsi, alors que le prix moyen d’un T3 était de 247 495 euros il y a six mois, il est aujourd’hui de 249 869 euros (+0,95%). De fortes disparités sont évidemment observées entre les différentes localités : un T3 parisien coûte en moyenne 677 000 euros. À Marseille ou Reims, il faut respectivement débourser 151 000 euros et 160 900 euros pour s’offrir un trois pièces.


Au global, parmi les villes analysées, 58 affichent des prix en baisse pour 92 hausses.

L’immobilier neuf à Lille victime de l’encadrement ?


Depuis le 1er février 2017, l’encadrement des loyers est entré en vigueur à Lille. Et selon les derniers chiffres des promoteurs, la capitale des Flandres est la seule grande ville française dans laquelle les prix de l’immobilier neuf ont franchement baissé. Le recul observé est de -7,7% en six mois. Il est ainsi possible de s’interroger sur l’impact de l’encadrement des loyers. La demande moins importante sur le secteur du neuf révèle en effet, très certainement, une crainte des investisseurs quant à la rentabilité d’un potentiel achat.


Lille n’est pas la seule grande ville à voir ses prix baisser. Grenoble affiche -5,2% sur six mois. Alors que la ville souhaiterait prochainement adopter l’encadrement des loyers, les investisseurs auraient-ils déjà peur ? C’est une possibilité !

Pourquoi les prix de l’immobilier neuf augmentent en France ?


On l’observe donc, les prix de l’immobilier neuf en France sont majoritairement à la hausse. Les accédants à la propriété sont en effet plus nombreux, entraînant une demande plus soutenue. Et logiquement, plus la demande est grande, plus l’offre se raréfie et plus les prix augmentent. Il faut dire que les acquéreurs sont encouragés à franchir le pas par des taux de crédit immobilier au plancher depuis des mois, par un Prêt à Taux Zéro toujours plus avantageux et par un dispositif Pinel alléchant pour les investisseurs.


Reste à observer si la tendance 2017 suivra celle des six derniers mois… À votre avis, les prix de l’immobilier neuf vont-ils encore augmenter cette année ?

TAGS :
Laisser un commentaire
* Champs obligatoires
0 commentaire

Articles associés

Recherche d'un programme neuf

Archives

Téléchargez nos guides immobiliers