Crédit immobilier : 2017 offre encore de belles opportunités

Mis à jour le 0 Prix de l'immobilier
Icône du temps de lecture
Temps
de lecture

Alors que les taux de crédit immobilier ont observé un léger sursaut fin 2016, début 2017 laisse aux acheteurs de beaux espoirs d’emprunter à taux très bas. La hausse minime relevée en fin d’année n’a pas impacté les meilleurs dossiers. Emprunter en dessous de la barre des 1% sur 20 ans est encore possible en France.

Les banques accordent toujours des taux de crédit immobilier au plancher


0,90% à Nantes sur 20 ans, 0,95% à Marseille, emprunter à moins de 1% début 2017 est toujours une réalité. Les banques continuent à jouer le jeu des taux de crédit immobilier très bas, allant à l’encontre même parfois de leurs nouveaux barèmes. Elles font les yeux doux à leurs clients pour tenter de se maintenir dans la forte concurrence qui fait rage entre les organismes prêteurs. Dans ce contexte, la hausse des taux annoncée pour 2017 devrait restée très contenue. Les acheteurs et les investisseurs pourront donc continuer à en profiter. Les rachats de crédit seront quant à eux, vraisemblablement, toujours avantageux.

Des stratégies différentes en fonction des banques


La concurrence est d’autant plus féroce que certaines banques n’ont pas encore remonté leurs taux et n’affichent pas de nouveaux barèmes à la hausse. Une stratégie adoptée et assumée pour capter les meilleurs dossiers qui devrait permettre aux emprunteurs de profiter de très bonnes conditions de crédit, au premier trimestre 2017 au moins.


Certaines grandes banques nationales ont quant à elles relevé leur taux début 2017, mais de manière très limitée pour rester dans la danse de la concurrence.


Pourquoi ? Parce que les organismes bancaires ont des objectifs précis pour 2017. Des objectifs à atteindre qui sont encore supérieurs à ceux de 2016, année faste pour le crédit immobilier.


Ainsi, si la BCE (Banque Centrale Européenne) ne décide pas d’augmenter ses taux de refinancement, les banques seront toujours très enclines à prêter aux meilleures conditions. Il faut savoir que la BCE affiche des taux avoisinant 0 aujourd’hui et que son taux de dépôt est encore négatif.


Dans ce contexte, certaines analystes pensent même que les taux pourraient afficher une nouvelle baisse au printemps 2017. La période allant de mars à juin est en effet un moment clé pour capter de nouveaux clients pour les banques.


Le (petit) revers de la médaille


Tous les emprunteurs veulent profiter des taux au plancher ! Ainsi, les banques ont eu du mal à faire face à cette frénésie en fin d’année 2016. Les nouveaux dossiers ont afflué et plus encore pour les demandes de renégociations et de rachats. Le délai de traitement d’un dossier de crédit immobilier a donc été allongé, mais un retour à la normal est en passe de s’opérer. Un peu de patience donc, si vous souhaitez souscrire un nouveau crédit immobilier ou renégocier votre taux actuel. Dans ce contexte, être patient vous permettra de profiter d’avantageuses conditions pour devenir propriétaire ou de faire diminuer le coût global de votre emprunt, parfois de plusieurs milliers d’euros.

 

 

Source image : huffingtonpost.com

TAGS :
Laisser un commentaire
* Champs obligatoires
0 commentaire

Articles associés

Recherche d'un programme neuf

Archives

Téléchargez nos guides immobiliers