Menu

C’est dans l’actu ! Les changements immobiliers du début d’année

Mis à jour le 0 Marché de l'immobilier
Icône du temps de lecture
Temps
de lecture

Qui dit nouvelle année, dit bonnes résolutions et (grands) changements. Le marché de l’immobilier n’échappe pas à la règle. D’évolutions en révolutions, quelles sont les grandes tendances et éléments-clés à retenir pour 2024 ? Depuis le 1er janvier ou plus tard dans l’année, zoom sur une actualité immobilière qui s’annonce intéressante et chargée.

Actu Immo - Comment va évoluer le marché immobilier en 2024 ?

En direct du monde immobilier - Comment le gouvernement veut faciliter l’accès à la propriété en 2024 ?

2023 s’achève et avec elle une période tourmentée pour les acquéreurs. Avec des conditions d’emprunt durcies, l’accession à la propriété s’est révélée compliqué l’an dernier. Pour booster le marché de l’immobilier en 2024 et resolvabiliser les ménages désireux de devenir propriétaires dans les prochains mois, le gouvernement a donc décidé de quelques mesures incitatives.

Ainsi, le PTZ ou Prêt à Taux Zéro est toujours sur le devant de la scène immobilière. Alors qu’il devait en disparaître, il a finalement été prolongé jusqu’à fin 2027 affichant des conditions élargies dès 2024. Les montants possiblement financés et les communes éligibles ont ainsi été revus à la hausse. L’objectif est logiquement de donner la possibilité à un maximum de ménages de profiter de ce levier pour acheter leur résidence principale, au sein d’un programme immobilier neuf en France principalement.

Pour aller plus loin : Devenir propriétaire avec le PTZ 2024 ? Des conditions encore plus intéressantes

Incitation toujours, le prisé PEL, Plan Épargne Logement devient plus avantageux, son taux de rémunération passant de 2% à 2,25%. Pour épargner puis possiblement concrétiser un achat immobilier, le PEL est un placement plébiscité depuis de très nombreuses années par les particuliers.

Pour aller plus loin : Le PEL, Plan Épargne Logement est-il intéressant pour votre achat immobilier neuf ?

Enfin, actualité immobilière intéressante, les prévisions sur le marché de l’immobilier laissent entrevoir une courbe inversée pour les taux de crédit immobilier. Alors qu’ils progressent depuis des mois, un fléchissement (léger pour le moment) est amorcé avec un taux moyen orienté à la baisse pour cette fin d’année tout juste commencée. La hausse des taux est-elle terminée ? Prudence cependant, les informations sont théoriques et demandent encore à être concrètement confirmées mois après mois.

Pinel, LMNP... L’actualité immobilière de l’investissement locatif 2024

Votre projet en 2024 : investir de manière pérenne. Miser sur la pierre est encore et toujours perçu comme une valeur sûre ! Et pour booster plus efficacement votre investissement locatif, des dispositifs existent. C’est le cas de la loi Pinel qui perd malgré tout quelques avantages en matière de réduction d’impôts cette année. Reste la possibilité d’opter pour la loi Pinel Plus (+) pour profiter de la pleine défiscalisation.

Les particuliers peuvent également se tourner vers le LMNP, Loueur en Meublé Non Professionnel en 2024 pour concrétiser leur investissement meublé.

Vous souhaitez étudier le dispositif d’investissement locatif le plus adapté à votre profil investisseur en 2024 ? Contactez les experts Médicis Immobilier Neuf. Votre interlocuteur dédié étudie votre projet de manière 100% personnalisée.

Pour aller plus loin : Tout savoir sur la loi Pinel Plus (+)Tout savoir sur le dispositif LMNP, Loueur en Meublé Non Professionnel.

Vers une hausse de la taxe d’habitation en 2024 dans l'actu immobilière en France ? Le cas des résidences secondaires

Le titre est trompeur ! Vous l’avez certainement constaté, depuis le 1er janvier 2023 la taxe d’habitation est supprimée pour les résidences principales. Si vous êtes locataire et que vous achetez votre futur lieu de vie en 2024, vous ne serez pas soumis à cet impôt foncier.

Mais attention, si vous possédez une résidence secondaire, la taxe d’habitation reste à la charge du propriétaire. Elle pourrait même considérablement augmenter cette année, à raison de 5 à 60% supplémentaires en fonction des communes françaises. À surveiller au détour de l’actualité immobilière et à intégrer dans le calcul de votre budget logement.

Rénovation énergétique, passoires thermiques, lutte contre l’habitat indigne : vers un parc immobilier plus vertueux

La rénovation énergétique est prônée depuis plusieurs années comme un levier incontournable pour rendre le parc immobilier français plus performant, moins polluant et pour lutter contre l’habitat indigne.

C’est pourquoi, le plan formalisé de lutte contre l’habitat indigne devrait être définitivement validé au 1er semestre 2024. Il vise la rénovation facilitée et accélérée des habitats dégradés par le biais notamment de « Ma Prime Logement Décent ».

Sans surprise, MaPrimeRénov’ reste d'actualité, encourageant la rénovation des passoires thermiques notamment. Pour un tableau plus complet des aides incitatives à la rénovation énergétique, sont disponibles :

1. MaPrimeRénov’ Performance pour les travaux de rénovation globale. L’aide est accessible à tous.

2. MaPrimeRénov’ Efficacité tournée vers les énergies et notamment vers l’installation de modes de chauffage bas carbone ou décarboné. Une aide qui peut être combinée pour l’amélioration de l’isolation d’un logement.

Bon à savoir : dès le 1er juillet 2024, un propriétaire de passoire thermique devra obligatoirement emprunter le parcours « Performance ».

Attention à l’imposition de la location touristique

Vous êtes propriétaire bailleur d’une location saisonnière ? Les impôts sur les revenus locatifs perçus devraient s’alourdir cette année, réforme fiscale annoncée fin 2023 oblige. Sont concernés les logements imposés au titre du régime micro-BIC et classés comme des « meublés de tourisme ». 2024 voit cette activité devenir une activité de prestations de services pour les loyers générés dès 2023.

La garantie VISALE encore plus accessible

Vous n’avez pas de personne physique en capacité de sécuriser votre future location ? Votre futur propriétaire veut être rassuré ? Faites appel à la garantie VISALE, un système de cautionnement fiable pour les locataires comme pour les propriétaires-bailleurs en cas d'absence de garant. Ils sont ainsi certains de profiter d’une parfaite protection contre les loyers impayés et les potentielles dégradations locatives.

Bonne nouvelle ! Depuis le fin d’année 2023, la garantie VISALE est disponible pour les travailleurs saisonniers. Pour un accès à la location simplifié, les indépendants pourront également en bénéficier dès l’été 2024 selon les dernières annonces d’Action Logement, organisme en charge de gérer ce type de cautionnement.

Que faire de vos déchets alimentaires en 2024 ?

5, 10, 15, 20%… Nos poubelles contiennent 30% de déchets alimentaires. Un pourcentage un brin alarmant ! La loi relative à la lutte contre le gaspillage et à l’économie circulaire, aussi abrégée AGEC, instaure donc un nouveau mode de fonctionnement dans nos poubelles depuis le 1er janvier 2024. Les particuliers doivent désormais trier leurs biodéchets tout comme le papier ou le verre.

Dans les faits, mairies et/ou collectivités ont l’obligation de distribuer des bio-seaux ou des composteurs gratuits ou à très bas coût et d’installer dans les semaines/mois à venir des poubelles collectives destinées au recyclage des déchets alimentaires.

Un composteur sur votre balcon, ça vous tente ?   

Et du côté des énergies ?

C’est la vraie mauvaise nouvelle de ce début d’année, les prix de l’électricité vont augmenter, considérablement même avec des prévisions qui frôlent les 10%. Pourquoi ? Parce que le bouclier tarifaire touche à sa fin.

Mais pour contrer cette tendance, une légère baisse des tarifs du gaz est attendue avec -3% annoncés. Deux raisons à cette variation : les températures douces jusqu’à présent et des stocks de gaz plus que suffisants.

MaPrimeAdapt pour faire évoluer les logements

Depuis le 1er janvier, il est possible de profiter de MaPrimeAdapt, une aide destinée au maintien à domicile des personnes en perte de mobilité. En fonction de l’âge, du niveau d’autonomie, des ressources du demandeur… le coup de pouce varie entre 50 et 70% de la facture finale avec un plafond affiché à 22 000€. Il permet d’aménager une salle de bains, un escalier adapté, une rampe d’accès, des barres d’appuis…

Restez informé(e) des grandes tendances immobilières en temps réel avec notre rubrique Actualités Immobilières.

TAGS :
Laisser un commentaire
* Champs obligatoires
0 commentaire

Articles associés

Recherche d'un programme neuf

Archives

Téléchargez nos guides immobiliers

4.9/5
800 avis clients