Menu

Immobilier neuf à Paris : les tendances de fin d’année

Mis à jour le 0 Marché de l'immobilier
Icône du temps de lecture
Temps
de lecture

Scruté, convoité, exemple et contre-exemple, le marché de l’immobilier dans la capitale suscite intérêt et questionnement. Régulièrement analysé, le marché de l’immobilier neuf à Paris révèle ses tendances en cette fin d’année grâce à une étude publiée par l’Adil 75. Alors que le secteur du bâtiment demande des mesures concrètes pour se maintenir et se dynamiser, où en est l’offre de logements neufs dans la capitale ? Les programmes immobiliers neufs à Paris sont-ils assez nombreux pour alimenter la demande ? Combien coûte l’accès à la propriété dans la capitale ? On vous dit tout, éléments et chiffres de l’Adil 75 à l’appui.

Les chiffres-clés de l’immobilier neuf à Paris

Commençons par le contexte global. La question se pose : les particuliers, acquéreurs de résidence principale comme investisseurs peuvent-ils trouver la perle rare, leur bonheur immobilier à Paris ? Les derniers chiffres publiés par l’Adil 75 (Agence Départementale d’information sur le Logement de Paris) font état des données relevées sur le terrain par les promoteurs.

Au deuxième trimestre 2022, 174 logements neufs ont été commercialisés à Paris soit une baisse de 50% en comparaison du second trimestre 2021. Fin juin 2022, 719 biens immobiliers neufs étaient en cours de commercialisation dans la capitale, soit une progression de +13%. Un pourcentage qui progresse mais qui reste faible pour une ville qui compte plus de deux millions d’habitants.

Pourquoi l’immobilier neuf à Paris manque d’opportunités ?

Sans grande surprise, le marché du neuf dans la capitale propose une offre insuffisante au regard de la demande. Sans surprise également, le territoire est dense, ultra-dense même et les terrains à construire sont des denrées rares. Les programmes immobiliers neufs à Paris ont donc quelques difficultés à sortir de terre, à trouver leur place dans la ville lumière.

Deuxième frein à la construction, vérifiable à Paris comme en Province, les délais nécessaires pour monter une opération immobilière sont longs, très longs. Une fois en possession du foncier, le constructeur/promoteur doit constituer un lourd dossier. Pour que le projet voit le jour, des années sont nécessaires, atteignant parfois la décennie. Dans la capitale, les règles d’urbanisme sont (très) strictes et les recours quasi systématiques contre les permis de construire déposés. Couplés à des contraintes techniques drastiques avant, pendant et après le lancement du chantier, l’on comprend aisément pourquoi les délais de construction sont considérables.

Quels sont les prix de l’immobilier neuf à Paris ?

Au regard de ces contraintes et de la rareté du foncier, la construction dans la capitale affiche un coût élevé, un coût qui se répercute sur le prix de l’immobilier neuf à Paris. Les chiffres de l’ADIL 75 donnent le prix moyen d’un logement neuf à 14 408€ par m², hors stationnement. Paris est donc tout simplement la ville la plus chère de France.

Les prix de l’immobilier neuf à Paris font le grand écart en fonction des arrondissements. Le 19ème arrondissement est « le plus accessible » avec 11 796€ par m². Le 7ème arrondissement voit quant à lui les tarifs s’envoler avec 23 518€ par m². Les programmes immobiliers neufs à Paris 12 et les programmes immobiliers neufs à Paris 15 affichent respectivement 16 300€ par m² et 17 850€ par m². Il s’agit des deux arrondissements dans lesquels l’offre d’immobilier neuf à Paris est la plus importante.

La qualité de l’immobilier neuf à Paris

Alors que les prix de la pierre dans la capitale atteignent des sommets, les programmes immobiliers neufs à Paris trouvent rapidement preneurs pour vivre comme pour investir. Pourquoi ? Pourquoi les propriétaires sont-ils prêts à miser des sommes très importantes pour leur futur logement ?

Principalement parce que les avantages de l’immobilier neuf sont nombreux. Alors que les passoires thermiques sont progressivement interdites à la location, que les biens trop énergivores sont dans le collimateur du gouvernement, que les propriétaires de logements trop anciens doivent lancer des travaux de rénovation énergétique importants pour continuer à louer et/ou pour réduire leurs factures d’énergie mensuelles, l’immobilier neuf permet lui de poser ses valises dans un intérieur parfaitement isolé.

Le parc immobilier parisien est ancien, très ancien même. Se tourner vers un programme immobilier neuf à Paris permet donc d’accéder à un logement classé A voire B au nouveau DPE, Diagnostic de Performance Énergétique. Pas de travaux de rénovation énergétique, pas de factures qui s’envolent tous les mois, une plus-value quasiment assurée dans quelques années… Les bénéfices sont grands ! L’immobilier neuf à Paris joue la carte du confort et de l’économie, idéal pour constituer un patrimoine pérenne et qualitatif dans la capital.

Les dispositifs fiscaux pour alléger l’achat immobilier neuf à Paris

Oui, les prix de l’immobilier neuf à Paris comme ailleurs sont plus élevés à l’achat. Mais regarder le seul prix de vente n’est pas révélateur. Ce segment du marché permet en effet de profiter de nombreux mécanismes qui font considérablement baisser le coût de l’acquisition première :

  • Les frais de notaire pour un bien immobilier neuf à Paris sont de l’ordre de 2 à 3% du montant du bien contre 7 à 8% dans l’ancien.

 

  • La taxe foncière est exonérée pour tout ou partie pendant les deux ans qui suivent la livraison du bien.

 

  • Les seuls travaux à engager sont ceux nécessaires à la personnalisation et à l’ameublement du logement neuf. Les programmes immobiliers neufs à Paris n’appellent aucun chantier de rénovation énergétique, aucune importante réfection.

 

  • La plus-value d’un bien neuf est plus importante que celle constatée pour un bien ancien.

 

  • Pour investir : les programmes immobiliers neufs à Paris sont éligibles à la loi Pinel. Ce mécanisme de défiscalisation vous permet d’acheter un logement neuf, de le louer pendant 6, 9 ou 12 ans et de bénéficier d’une réduction d’impôt correspondante de 12, 18 ou 21%. À la clé, jusqu’à 63 000€ économisés et un bien en partie payé par les locataires. Tout savoir sur la loi Pinel.

 

  • Pour vivre : les programmes immobiliers neufs à Paris sont éligibles au PTZ, Prêt à Taux Zéro. Le PTZ est un prêt mis en place par l’État et accordé par les banques habilitées pour alléger le coût de l’achat immobilier neuf. L’aide est destinée aux primo-accédants qui misent sur l’immobilier neuf à Paris ou dans une zone éligible et leur permet de financer jusqu’à 40% de leur achat à taux zéro, sans rembourser d’intérêt par la suite. Ils peuvent également bénéficier d’un différé de remboursement. Tout savoir sur le PTZ, Prêt à Taux Zéro.

 


Vous avez un projet d’achat immobilier neuf à Paris pour vivre ou pour investir ? Contactez les experts Médicis Immobilier Neuf Paris et profitez d’un accompagnement personnalisé.

TAGS :
Laisser un commentaire
* Champs obligatoires
0 commentaire

Articles associés

Recherche d'un programme neuf

Archives

Téléchargez nos guides immobiliers

4.9/5
625 avis clients