Offres spéciales sur une sélection de programmes neufs jusqu'au 7 Novembre !!! Profiter des Promos du moment !
Menu

L’immobilier neuf convoité par les Français

Mis à jour le 0 Marché de l'immobilier
Icône du temps de lecture
Temps
de lecture

Les Français veulent accéder à la propriété malgré le contexte incertain. Les chiffres de l’Observatoire du Moral Immobilier publiés par SeLoger sont formels, les particuliers ne souhaitent pas rester locataires s’ils ont le choix. Pour devenir propriétaires, ils sont prêts à faire des concessions sur la surface, sur la localisation et même à demander de l’aide à leurs proches. Mais il reste une constante : nombreux sont les accédants à la propriété qui visent l’immobilier neuf et ce, malgré la crise des matériaux qui met le marché sous pression. Avec quel budget ? Quels coups de pouce ? Quels sont les avantages de l’immobilier neuf ? Zoom sur ce segment du marché et sur l’engouement suscité.

Pourquoi les Français veulent devenir propriétaires ?

Aujourd’hui, les particuliers ont une idée en tête : être propriétaires de leur résidence principale. Un rêve qui pour devenir réalité appelle souvent quelques concessions. Et les Français sont motivés ! Mais d’où tirent-ils leur motivation ? Pourquoi souhaitent-ils déménager ? Selon l’Observatoire du Moral Immobilier SeLoger mis en place avec OpinionWay, les candidats à l’accession sont portés par une grande nécessité : une future naissance. Alors que 26% des interrogés affirment que devenir propriétaire fait suite à un grand changement dans leur vie, 40% mettent en avant une naissance. Un pourcentage qui a doublé depuis le mois de septembre 2020 et qui a progressé de +14 points entre novembre 2021 et aujourd’hui pour atteindre un niveau record. Du jamais vu !

Vers quel type de bien immobilier neuf se tournent les particuliers ?

Parmi les futurs acquéreurs qui privilégient l’immobilier neuf, nombreux sont ceux qui souhaitent évoluer dans une maison récente. 49% des recherches sont en effet orientées vers une villa, soit un bond de +7 points en comparaison des chiffres de novembre 2021 et de +12 points en comparaison de mai 2020. Les confinements successifs ont laissé des trace.


Les maisons individuelles sont particulièrement plébiscitées par les acheteurs au budget modeste mais aussi par les foyers qui deviennent propriétaires à deux.


Autres pourcentages, 22% des porteurs de projets recherchent un appartement et 24% ne sont pas encore fixés et se laissent même porter par les opportunités présentes sur le marché de l’immobilier neuf.


Et pour poser leurs valises, les acquéreurs dans le neuf ont leurs idées. Le Sud-Est fait recette avec 33% des recherches, suivi par l'Île-de-France et le Nord-Ouest qui capitalisent 20% des recherches, le Sud-Ouest avec 14% des recherches et le Nord-Est avec 13% des recherches. L’Ile-de-France qui avait perdu de son attrait revient sur le devant de la scène après avoir été boudée depuis septembre 2020.

Quel budget pour un bien immobilier neuf ?

Évidemment, l’enveloppe des acquéreurs est variable selon leur profil, leurs exigences et leurs possibilités. 33% des recherches recensées sur le marché immobilier neuf sont dirigées vers des logements au prix de vente inférieur à 200 000€. 59% des acheteurs ont un budget de moins de 300 000€ et 39% ont une enveloppe de 300 000€ ou plus. En octobre 2020, ce dernier pourcentage était de 31% seulement selon l’Observatoire du Moral Immobilier. Enfin, 1 foyer sur 10 possède un budget de plus de 500 000€ pour son logement neuf contre 12% l’an passé.

La famille à la rescousse pour un achat immobilier neuf

Par quels moyens les Français financent-ils leur logement neuf ? Le premier canal est évidemment le crédit immobilier. 81% des acquéreurs ont en effet recours à un emprunt pour devenir propriétaires. Méconnaissance ou non, les prêts aidés sont moins plébiscités. Le PTZ ou Prêt à Taux Zéro et le 1% Logement sont envisagés par 1 acheteur sur 5 seulement dans le cadre d’une acquisition neuve. Cependant la tendance s’explique. Il est en effet exclu (sauf exception), de profiter du PTZ dans les zones B2, zones qui sont le plus souvent visées par les acquéreurs de maisons neuves.


Autre moyen de financement, l’apport personnel. Alors que les acquéreurs avaient tendance à emprunter un maximum à la banque ces dernières années, la remontée des taux change la donne. Les sondés sont 79% à souhaiter faire appel à leur apport personnel, un pourcentage qui grimpe même à 88% pour les classes supérieures + et à 88% lorsque le projet immobilier neuf est à destination d’un bien affiché à 300 000€ ou plus.


Le montant de l’apport personnel progresse lui aussi avec 53% des ménages qui mobilisent plus de 10% du montant de l’emprunt soit +5 points en comparaison de novembre 2021. Les candidats à la propriété qui amènent un apport de moins de 10% sont actuellement seulement 14% soit une diminution de -5 points sur la période précitée. Dernière possibilité, 19% des acheteurs dans le neuf utilisent leur apport personnel pour payer uniquement les frais de notaire.


Bon à savoir : les frais de notaire sont de l’ordre de 2 à 3% dans l’immobilier neuf contre 7 à 8% dans l’ancien, soit un montant moindre à mobiliser.


Et lorsque le financement est un peu juste, les candidats à la propriété font appel à leurs proches. Le logement neuf est pour eux un objectif auquel ils ne veulent pas déroger. Alors pour que l’apport soit suffisant, tous les moyens sont bons. Un quart des foyers demande de l’aide à leur famille pour parvenir à leurs fins. Un pourcentage de 23% qui représente +7 points en comparaison de novembre 2021.


Enfin, l’immobilier neuf étant un objectif final, 76% des Français sont prêts à faire des concessions. Pour 39% des candidats à la propriété dans l’immobilier neuf, la surface peut être moins importante que celle initialement envisagée, pour 27% le compromis se fait sur la localisation et pour 21%, le prix d’achat peut être un peu plus élevé qu’annoncé. Les particuliers sont enclins à de sérieux efforts pour obtenir leur propriété neuve. Mais pourquoi ? Quels sont les atouts de l’immobilier neuf ?

Quels sont les avantages de l’immobilier neuf ?

Si les Français sont friands de ce segment du marché, il y a plusieurs raisons qui, couplées, expliquent les tendances :


-Les frais de notaire réduits voire inexistants pour certains programmes immobiliers neufs.


-L’exonération totale ou partielle de la taxe foncière pendant deux ans. À un logement affiché au prix de 250 000€, il faut ajouter environ 17 500€ de frais de notaire dans l’ancien et seulement 7 500€ dans le neuf. Une vraie différence !


-Les consommations énergétiques réduites grâce au respect des dernières normes telles que la RT 2012, Réglementation Thermique 2012 ou la RE 2020, Réglementation Environnementale 2020.


-La plus-value quasiment assurée. Avec l’entrée en vigueur du nouveau DPE, l’immobilier neuf devient et deviendra plus encore convoité. Tout savoir sur le nouveau DPE, ses règles et ses interdictions.


-Les garanties de l’immobilier neuf qui couvrent les acquéreurs jusqu’à 10 ans. Parmi les principales vous pouvez compter sur la garantie de parfait achèvement (1 an), la garantie de bon fonctionnement plus communément appelée garantie biennale (2 ans) et la garantie décennale (10 ans).


-Les services communs de plus en plus intégrés dans les programmes immobiliers neufs en France. On pense notamment aux services partagés à l’image des terrasses communes, des chambres d’hôtes, des locaux à vélos, des potagers et autres vecteurs de lien social entre voisins.


-Les extérieurs de type terrasse, loggia, balcon ou jardin privatif qui sont très souvent proposés dans les logements neufs. Des m² supplémentaires en plein air particulièrement appréciés par les occupants, qu’ils soient propriétaires ou locataires.


-Les praticités de type garage, place de parking, local à vélos et à poussettes ou encore conciergerie numérique pour le dépôt des colis.


-La possibilité de bénéficier d’aides à l’achat immobilier neuf comme le PTZ, Prêt à Taux Zéro pour une première acquisition et la loi Pinel pour un investissement locatif. À la clé, des milliers d’euros économisés sur les intérêts de l’emprunt pour le premier et sur les impôts pour le second dispositif.


-Le confort de vie dans un logement neuf est inégalable. Les constructions dernière génération sont en effet parfaitement isolées thermiquement et phoniquement.


Vous le constatez, les raisons de se tourner vers le segment de l’immobilier neuf sont (très) nombreuses.


Et vous ? Quel est votre projet ? Vous êtes encore indécis ou au contraire votre objectif est très précis ? Bénéficiez d’un accompagnement personnalisé grâce à votre interlocuteur dédié. Contactez les experts Médicis Immobilier Neuf. Vous serez épaulé de A à Z dans toutes les étapes de l’achat immobilier neuf.

TAGS :
Laisser un commentaire
* Champs obligatoires
0 commentaire

Articles associés

Recherche d'un programme neuf

Archives

Téléchargez nos guides immobiliers

4.9/5
599 avis clients