Nos conseillers sont disponibles en agence En savoir plus
Menu

Mobilité dans la ville intelligente : le MaaS est-il une utopie ?

Mis à jour le 0 Marché de l'immobilier
Icône du temps de lecture
Temps
de lecture

Concept en vogue dans le domaine de la mobilité et plus largement dans la ville intelligente, le MaaS impacte le développement du monde du transport. Les entreprises se sont positionnées sur le credo, promettant des solutions toujours plus innovantes, toujours plus percutantes, des solutions de MaaS qui ne voient pas toujours le jour ou n’atteignent pas ses objectifs… Entre MaaS et multimodalité, l’on oscille parfois (souvent) entre utopie et réalité. Mais alors, où en est vraiment le MaaS aujourd’hui ? Quelles sont les solutions à l’œuvre, en cours ou complètement abandonnées ? Zoom.

Qu’est-ce que le MaaS ?

Avant de nous engager sur le terrain des présentations des solutions existantes, il est intéressant de rappeler en détail ce qu’est le MaaS. Si l’abréviation est courante dans la Smart City, elle n’est pas évidente dans l’esprit de tous. Et comme elle concerne la mobilité et les transports, un domaine qui nous impacte tous plus ou moins, il est utile de maîtriser les contours du MaaS ou Mobility as a Service. Essayons de faire simple, ce concept désigne la collecte et l’analyse de l’intégralité des données relatives à la mobilité. Elles peuvent donc être émises par des éléments physiques comme une voiture, une moto, un scooter ou encore un parcmètre et autre place de stationnement ou par des éléments digitaux comme des applications ou des plateformes.


Une plateforme dite MaaS est ainsi destinée à faciliter la vie des usagers en leur proposant à la fois de planifier un trajet, de le réserver (en train par exemple), de la payer et d’éventuellement gérer un abonnement. Il est donc possible, en quelques clics, de maîtriser intégralement les déplacements.


Reste à comprendre que MaaS et multimodalité ne sont pas identiques et ont chacun leurs fonctionnalités. Si les deux concepts prêtent fréquemment à confusion, gardons en tête que le MaaS permet la gestion des déplacements et que la multimodalité traduit l’utilisation de plusieurs modes de transport. Ajoutons à ces concepts-clés de la mobilité dans la ville intelligente, l’intermodalité qui désigne le fait d’emprunter plusieurs modes de transport différents au cours d’un même trajet.


En France, en Europe et même dans le monde, les applications déclinant des services de multimodalité et d’intermodalité sont largement proposées aux utilisateurs. Mais vont-elles vraiment plus loin en répondant au strict cahier des charges du MaaS ? Détails des solutions existantes.

Les acteurs et solutions mobilité dans la ville intelligente française

Concrètement, quelles sont les solutions développées en France qui peuvent nous interroger sur la destination axée MaaS ou non des outils ?


La première application qui nous vient à l’esprit est celle de la RATP. Si vous l’avez déjà téléchargée et ouverte sur votre smartphone, vous savez qu’elle vous donne de nombreuses possibilités pour rechercher et planifier les trajets, utiliser plusieurs modes de transport, vous assurer de la disponibilité des éléments en temps réel, avoir votre pass Navigo dans votre poche en permanence… Là se pose la question : la RATP a-t-elle créé une solution MaaS dans et pour la ville intelligente parisienne ? La réponse est non, elle ne se revendique pas du concept et pour une raison simple : les paiements généralisés ne sont pas disponibles tout comme la réservation.


Seconde solution intéressante, Citymapper. Là encore, la solution propose une multitude de services de ses partenaires. En cela, la plateforme peut être rapprochée de Heetch, de Cityscoot ou encore de Vélib. Mais entre Citymapper et « les autres », il y a une différence majeure : la première décline un nombre impressionnant d’itinéraires et de services de mobilité disponibles en temps réel. La mise à jour quasi instantanée est également un vrai plus qui permet d’éviter de surcharger les stations en heure de pointe par exemple. Citymapper est une solution déclinée dans le monde entier. En fonction des pays, l’outil a plus ou moins poussé le concept. Et c’est à Londres qu’il est le plus abouti et touche du doigt le MaaS. Les usagers peuvent en effet réserver et payer leurs services de mobilité en quelques secondes en utilisant un pass unique.


Enfin, troisième et dernière solution française intéressante, celle de la SNCF, autre acteur majeur de la mobilité, second acteur du réseau urbain parisien également. La SNCF a su se différencier des autres transporteurs en proposant une recherche d’itinéraire multimodale à l’échelle nationale. Vous pouvez donc préparer votre trajet Paris-Marseille en découvrant une feuille de route détaillée couplant plusieurs moyens de transport comme le métro, le TGV, les bus… Il manque cependant sur cette solution mobilité de la SNCF une visibilité relative au réseau VTC et vélo disponible au niveau régional et national. Une fonctionnalité intégrée dans l’application de la RATP au niveau de l’Ile-de-France. Mais les lignes bougent doucement puisque la SNCF a pu intégrer les VTC Uber dans ses calculs d’itinéraires. Il est donc désormais possible de se voir proposer un itinéraire VTC et de réserver une voiture disponible depuis l’application SNCF. Plus besoin de passer par l’application Uber pour programmer votre trajet complet ! Un gain de temps considérable et une simplification appréciable. Il s’agit d’une grande nouveauté, avancée mais aussi avant-première. La SNCF a en effet eu l’exclusivité dans l’intégration d’un service de réservation Uber.


À la lumière de ces exemples déclinés, l’on constate ainsi que les acteurs de la mobilité tendent vers des solutions MaaS mais ne répondent pas encore strictement à sa définition. Un concept qui donne donc des objectifs à atteindre pour ces prochaines années !

Pourquoi le MaaS est un idéal à atteindre pour les solutions mobilité dans la ville intelligente ?

Le MaaS suscite depuis quelques années l’intérêt de nombreux acteurs de la mobilité. Plus encore, il semble devenir un objectif à atteindre, un chemin à emprunter absolument. Mais pourquoi ? Vous n’êtes pas sans savoir que la digitalisation est partie prenante de tous les projets, mobilité et transports compris. Les solutions MaaS se positionnent donc comme des facilitatrices pour les usagers, des moyens de simplifier leur quotidien. Imaginez un touriste arrivant dans une ville totalement inconnue. En quelques clics et via une seule et même application, il peut tout gérer et ne pas se tromper en fonction des zones par exemple. Envisager le parcours de la simple recherche à sa finalisation en passant par le paiement est rassurant pour l’utilisateur et lui fait profiter d’une expérience complète et optimale.


Il y a donc là un enjeu fort pour les acteurs globaux de la digitalisation dans la ville intelligente mais également pour les acteurs de la mobilité. Obtenir sa place dans une solution de mobility as a service est primordial. À défaut, être présent sur les plateformes multimodales est une bonne alternative.


Les années à venir pourraient-elles être celles de l’explosion des solutions MaaS ? Si on a pu le croire un temps, il semblerait que nous empruntions davantage le chemin des améliorations constantes des solutions de mobilité. Plus le temps passe, plus les applications se diversifient et intègrent des partenaires divers et variés. À voir si elles atteindront les desseins stricts du MaaS


L’utilisation des applications dédiées à la mobilité est-elle entrée dans vos habitudes ? Si oui, que pensez-vous de vos expériences d’usager ?

TAGS :
Laisser un commentaire
* Champs obligatoires
0 commentaire

Articles associés

Recherche d'un programme neuf

Archives

Téléchargez nos guides immobiliers

4.9/5
405 avis clients