Nos conseillers sont disponibles en agence En savoir plus
Menu

Immobilier : quelles sont les attentes des Français ?

Mis à jour le 0 Marché de l'immobilier
Icône du temps de lecture
Temps
de lecture

Bien-être et préoccupations environnementales sont étroitement liés lorsqu’il s’agit d’immobilier. Après une année 2020 très particulière, crise sanitaire oblige, quelles sont aujourd’hui, début 2021, les attentes des Français en matière de logement ? Une récente étude IFOP demandée par Woodeum met en avant les sensibilités des Français, écologiques surtout, mais également le bien vivre chez soi et le confort. Zoom sur les envies et besoins des particuliers en matière d’immobilier.

L’année 2020 a fait naître des envies de changement immobilier chez les Français

Vous aviez des certitudes en matière de logement ? Il y a fort à parier que les derniers mois ont mis à mal quelques-unes de vos certitudes ou, au contraire, renforcé vos envies immobilières. Les particuliers l’affirment, ils ont envie de changement, ils ont envie d’écologie, de confort et d’espaces extérieurs, c’est important. L’étude IFOP révèle avant tout une grande évolution des mentalités et notamment une forte volonté d’accéder à la propriété.

L’immobilier 2021 sera écologique

Dans sa construction, dans son fonctionnement et dans la façon de vivre des occupants, l’immobilier cette année sera écologique. Au fond de nous, on le sait depuis des années : l’immobilier occupe une place importante dans la transition verte. Mais il en a fallu du temps pour que les mentalités changent vraiment. Aujourd’hui, 2020 est terminé, 2021 sera certainement l’année de la prise de conscience, celle de l’impact majeur de notre façon de vivre sur l’environnement.


Preuve en est, l’étude IFOP met en avant 81% des répondants affirmant que l’immobilier bas carbone, les bâtiments qui émettent peu de CO², sont incontournables. Parmi eux, 41% jugent même urgent que la construction se tourne très largement vers ce type de bâti. La lutte contre le réchauffement climatique doit également passer pour 79% par la réduction énergétique des entreprises, pour 77% par un très large déploiement des énergies vertes et pour 71% par la diminution du trafic longue distance.


Les Français conscients des enjeux environnementaux du bâti seront accompagnés par la mise en place de la RE 2020 l’été prochain. L’application de la Réglementation Environnementale est en effet prévue pour cette année, remplaçant l’actuelle RT 2012 (Réglementation Environnementale 2012). Avec elle, la généralisation du bâtiment à énergie positive ou Bepos. Pour faire simple, les nouvelles constructions devront générer au moins autant d’énergie qu’elles n’en consomment.

L’immobilier doit être confortable

Je ne sais pas vous, mais jamais nous n’avions passé autant de temps chez nous qu’en 2020. Et 2021 prend le même chemin. Et puis il faut dire qu’on est bien chez soi. Il est agréable de vivre dans un cocon et les Français semblent avoir redécouvert leur intérieur et surtout l’envie de se sentir bien dans leur salon !


C’est ainsi que des critères qui n’en étaient pas vraiment avant ou en tout cas pas de manière aussi importante sont devenus des indispensables dans le choix d’un logement. L’étude IFOP révèle en effet que 58% de interrogés souhaitent bénéficier d’un extérieur. Evidemment, les demandes de biens avec balcon ou terrasse étaient existantes avant le confinement, mais elles sont beaucoup plus marquées depuis la fin du premier au printemps dernier.


Derrière cette envie de prendre l’air, 55% des répondants disent regarder le confort acoustique du logement, 54% le confort thermique et 54% également la luminosité. En résumé, le confort est le fil conducteur de l’accession à la propriété.

L’immobilier doit être en partie partagé

Alors que l’on a longtemps assisté au chacun chez soi en ville, qu’il était possible de vivre des années durant aux côtés de voisins inconnus, la tendance semble s’inverser. Privés de libertés sociales pour freiner la circulation du virus, les Français revoient leur position. Ils sont aujourd’hui ouverts et plus encore demandeurs de lieux leur permettant de sociabiliser au sein même de leur résidence. On parle d’espaces communs qui peuvent prendre différentes formes. 92% des sondés sont par exemple favorables à la création d’espaces verts commun, un lieu de détente verdoyant.


77% aimeraient qu’un garage à vélos soit disponible, 68% plébiscitent le potager partagé, 65% des installations sportives et 64% un atelier de bricolage. Des demandes plus insolites et liées aux divertissements émergent également comme un terrain de pétanque, des tables de ping-pong ou les plus traditionnelles aires de jeux pour enfants.

L’immobilier à l’image des occupants

Sans surprise, la qualité de vie est induite par le logement aujourd’hui. Clairement, nous passons la majorité du temps au travail (pour ceux qui ne télétravaillent pas) et à la maison. Il est donc logique de relever un lien étroit entre l’habitat et notre ressenti.


63% des interrogés affirment ainsi que leur logement a un impact sur le niveau de calme et de sérénité et sur la qualité du sommeil. Si l’on se sent bien chez soi, les nuits sont plus réparatrices. Pour 58%, le logement est lié à la qualité de vie en famille et pour 55% sur leur bien-être global. Enfin, 50% des répondants assurent que leur lieu de vie intérieur mais également extérieur peut avoir de positives conséquences sur leur santé. 47% mettent en avant la qualité de l’air une fois les fenêtres fermées.

L’immobilier en bois sur la première marche du podium

Enfin, dernier point abordé par l’étude IFOP, la perception par les Français des différents matériaux utilisés pour la construction à savoir la pierre, le verre, le béton et le bois. Devinez quel matériau est le chouchou des Français ? Sans grande surprise, le bois ! Il arrive en tête de classement pour différentes raisons, écologiques notamment. Le bois est en effet perçu pour le matériau qu’il est à savoir respectueux de l’environnement et facilement recyclable. Mais il a également d’autres avantages que le seul côté écologique aux yeux des particuliers.


Le bois est en effet esthétique autant pour l’œil que pour le toucher et fait profiter les occupants de ses vertus acoustiques et isolantes. Enfin, son côté chaleureux séduit de plus en plus les Français, en recherche de chaleur et de confort dans leur chez eux.


Petit bémol cependant, le bois est considéré comme moins solide que la pierre et le béton et beaucoup plus coûteux que le béton. Une note négative qui n’empêche pas les Français de plébisciter les constructions en bois. Et c’est une bonne nouvelle ! La Réglementation Environnementale 2020 que nous évoquions précédemment prône l’utilisation des matériaux biosourcés, bois en tête.


Et vous, quelles sont vos attentes en matière d’immobilier et de logement en ce début d’année ? Si comme de nombreux Français vos critères principaux sont tournés vers l’écologie, le confort, l’optimisation des surfaces sans oublier l’espace extérieur, parcourez notre catalogue de programmes immobiliers neufs en France. Vous y trouverez à coup sûr votre bonheur.

TAGS :
Laisser un commentaire
* Champs obligatoires
0 commentaire

Articles associés

Recherche d'un programme neuf

Archives

Téléchargez nos guides immobiliers

4.9/5
387 avis clients
Avis vérifiés