Facebook construit des logements sociaux dans la Silicon Valley

Mis à jour le 0 Marché de l'immobilier
Icône du temps de lecture
Temps
de lecture
Les dix prochaines années seront placées sous le signe des logements sociaux dans la Silicon Valley. Les instituteurs et les infirmiers sont les premiers concernés par ce vaste plan logement proposé et mis en œuvre par Facebook. Une enveloppe d'un milliard de dollars permettra de mener à bien ce dessein. Zoom sur l'initiative du géant américain.

Le problème du logement social dans la Silicon Valley touche toute la Californie


Depuis quelques années, le phénomène tend à s'intensifier. Les logements à prix abordables font cruellement défaut dans la Silicon Valley et plus largement dans tout l'État californien. Il devient urgent de produire plus de logements, sociaux notamment, pour faire face à la demande de travailleurs qui, contrairement à ce que l'on pourrait penser, ne sont pas en situation précaire.

Et selon le gouverneur de Californie, Gavin Newsom : "le gouvernement de la Californie ne peut pas résoudre seul le problème des logements abordables, nous avons besoin que d'autres entreprises réagissent comme Facebook, nous avons besoin de partenariats avec le secteur privé et les associations caritatives pour renverser la situation actuelle et faire face à la crise des coûts" explique-t-il dans un communiqué.

Facebook investit pour construire des logements sociaux


Le géant américain a entendu la demande de l'État et a décidé d'investir un milliard de dollars dans la construction de logements sociaux, en grande majorité sur le sol californien. Son siège implanté dans la Silicon Valley (Menlo Park) est pourvoyeur de nombreux emplois. Facebook a donc passé un accord avec Gavin Newsom et d'autres acteurs et partenaires du projet pour édifier 20 000 logements au cours des dix prochaines années. Ces biens seront destinés aux "travailleurs essentiels" selon les propos du directeur financier de Facebook, David Wehner. Parmi eux, les instituteurs et les infirmiers seront les premiers à emménager dans des logements flambants neufs.

Le milliard de dollars réservé à ce projet, sera ainsi réparti par Facebook : 250 millions de dollars pour la construction sur des terrains propriétés de l'État, 225 millions de dollars pour des terrains lui appartenant déjà à Menlo Park et 350 millions de dollars pour la construction de logements sociaux dans d'autres endroits du pays. 

Qui sont les faibles revenus nécessitant des logements sociaux ?


Selon David Wehner, un ménage qui gagne 100 000 dollars par année est considéré comme ayant un faible revenu. Si cela paraît invraisemblable, il faut savoir que les prix des logements en Californie et plus particulièrement à San Francisco, ont tellement augmenté qu'il devient impossible de s'y loger décemment même en affichant un revenu avoisinant les 100 000 dollars par an.

Depuis des mois déjà, Facebook et les autorités locales se penchent sur la question des logements sociaux, du logement abordable pour tous dans et autour de San Francisco et dans la Silicon Valley. Ce projet sonne comme une réponse concrète à cette problématique californienne majeure.

Que pensez-vous de la construction de logements sociaux par Facebook ? Cette initiative est-elle suffisante pour enrayer (partiellement) la crise du logement ?
 
TAGS :
Laisser un commentaire
* Champs obligatoires
0 commentaire

Articles associés

Recherche d'un programme neuf

Archives

Téléchargez nos guides immobiliers