Toujours plus d'investissements locatifs en France

Mis à jour le 0 Marché de l'immobilier
Icône du temps de lecture
Temps
de lecture

L'investissement locatif est en plein essor. Les Français choisissent de plus en plus d'investir dans la pierre pour louer et ainsi se constituer une « épargne pour leurs vieux jours », un moyen qui les rassure devant les incertitudes liées aux retraites. Les conditions actuelles de crédit et la rentabilité de l'investissement locatif participent à ce choix.

Un contexte favorable à l'investissement locatif

L'investissement dans la pierre, « placement préféré des Français », est toujours soutenu par des taux de crédit bas qui se situent, selon l'Observatoire Crédit Logement/CSA, en moyenne à 1,29% en mai 2019. De ce fait, une tendance se dessine et s'accentue : les ménages, y compris des ménages locataires, choisissent l'investissement locatif comme moyen d'épargne. Un investissement pour la retraite notamment, accessible à des catégories de ménages aux revenus modestes qui peuvent ainsi emprunter.

D'après une étude de Century 21 : « Les plus jeunes sont les plus actifs sur le marché : les moins de 40 ans représentent ainsi près de la moitié des acquisitions ». Cette même étude souligne la vision positive de l'investissement locatif. Il est en effet considéré comme « la valeur refuge » quels que soient l'âge et la catégorie sociale. Sa rentabilité est plus sûre voire meilleure que d'autres placements comme l'assurance-vie par exemple.

Le marché immobilier et l’investissement locatif en chiffres

Century 21 annonce un marché immobilier qui se porte bien avec un prix moyen au m² au 1er semestre 2019 de 2 599€ et une hausse des prix modérée de +0,4%. Sur ce marché, presque 67% des transactions ont pour but l'acquisition d'une résidence principale et 27% correspondent à un investissement locatif soit une hausse de 32% en un an. Quasiment un achat sur quatre est un investissement locatif. Une proportion en constante augmentation qui démontre l'engouement pour ce type de placement.

Outre les taux de crédit bas, les acheteurs profitent aussi de l'allongement des durées d'emprunt (21 ans en moyenne) et empruntent davantage, quasiment sans apport. Le montant d'une transaction est en moyenne de 216 190€ avec des disparités importantes entre Paris – l’Île-de-France et les autres régions. Plus les prix au m² sont élevés, plus l'investissement locatif augmente. C'est le cas de l’Île-de-France avec un taux de + 38,8% en un an avec 34,3% d'acquéreurs cadres moyens. A Lyon, autre exemple de région où le prix au m² augmente, l'investissement locatif représente 26,9% des achats immobiliers.

Les conditions de crédit soutiennent le marché immobilier et favorisent particulièrement l'investissement locatif qui répond au besoin de « sécurité » des Français face à un avenir incertain. L'investissement locatif devient ainsi accessible et notamment à des catégories de ménages « solvables » malgré des revenus moyens.

Avez-vous franchi le pas d'investir dans le locatif pour assurer vos « vieux jours » ou pour des questions de « rentabilité » de placement ?

TAGS :
Laisser un commentaire
* Champs obligatoires
0 commentaire

Recherche d'un programme neuf

Archives

Téléchargez nos guides immobiliers