Immobilier neuf : les 5 idées reçues les plus tenaces

Mis à jour le 0 Marché de l'immobilier
Icône du temps de lecture
Temps
de lecture
Les idées reçues ont la vie dure. Et plus encore lorsqu'il s'agit d'immobilier neuf. Mais vous allez le lire, quelques lignes suffisent à se rendre compte que la vérité est souvent ailleurs. On vous fait changer d'avis en revenant sur les 5 idées reçues les plus courantes dans le secteur de l'immobilier neuf.


Non, l'immobilier neuf ne coûte pas plus cher que l'immobilier ancien


"Acheter dans le neuf ? Impossible, ça coûte trop cher !" Mais en êtes-vous vraiment certain ? Car avantages fiscaux et économies d'énergie mis bout à bout, il se pourrait bien que l'immobilier neuf soit finalement plus avantageux que l'ancien. Oui, le prix d'achat, celui indiqué sur le papier est plus élevé de quelques milliers, voire dizaines de milliers d'euros. Mais en achetant dans le neuf vous :

• Profitez de frais de notaire compris entre 2 et 3% (contre 7 à 8% dans l'ancien),
• Profitez d'avantageux dispositifs fiscaux comme le Prêt à Taux Zéro ou la loi Pinel,
• Profitez sous certaines conditions d'une exonération totale ou partielle de la taxe d'habitation,
• Pouvez dans certains cas d'une TVA réduite,
• Évoluez dans un logement peu énergivore qui vous fait réaliser des économies d'énergie chaque mois,
• N'avez pas à réaliser de travaux de rénovation.

Alors si le prix au m² du neuf est plus élevé au départ (4 179€/m² contre 3 359€/m²), l'écart tend à se résorber drastiquement voire à s'inverser.


Je dois payer mon loyer et mon crédit immobilier en même temps si j'achète un bien immobilier neuf


Autre frein, celui de l'achat en VEFA (Vente en l'État Futur d'Achèvement). Nombreux sont les acheteurs qui se demandent : "mais comment rembourser mon crédit immobilier et assumer mon loyer pendant les quelques mois de construction ?" Rassurez-vous, les banques sont habituées à ce genre d'opération. Pendant la phase de construction, vous ne payerez que l'assurance de l'emprunt voire des frais intercalaires en lien avec les déblocages progressifs des fonds. Quand vous emménagez, vous commencez à rembourser.

L'immobilier neuf est moins rentable que l'immobilier ancien


Notre idée reçue n°3 va de pair avec la première. Lors d'un investissement immobilier locatif, impossible de ne prendre en considération que le prix du bien et les loyers perçus. Les avantages fiscaux, les frais de notaire réduits, les travaux… font très souvent pencher la balance en faveur de l'immobilier neuf.

En cas de problème lors de mon achat immobilier neuf, je suis livré à moi-même


Encore une fois, c'est totalement faux. Vous bénéficiez de très solides garanties pour protéger votre placement, qu'il s'agisse de votre prochaine résidence principale ou d'un investissement locatif en loi Pinel par exemple. Vous profitez notamment de la garantie biennale, décennale, de parfait achèvement… La défaillance du promoteur est évidemment couverte (bien qu'elle reste extrêmement rare).

Il n'y a pas de programmes immobiliers neufs en cœur de ville


Ouvrez les yeux et vous verrez ! Nombreux sont les programmes immobiliers neufs à sortir de terre en centre-ville. Plus encore, au contraire des appartements anciens, tous les biens récents ou presque sont livrés avec un ou plusieurs stationnements. Un atout vraiment pratique pour profiter d'un environnement urbain sans se soucier de rien.

Vous avez d'autres freins à l'achat immobilier neuf ? Dites-les-nous en commentaires pour vérifier leur véracité !
TAGS :
Laisser un commentaire
* Champs obligatoires
0 commentaire

Recherche d'un programme neuf

Archives

Téléchargez nos guides immobiliers