Smart City : un portail de partage des données publiques en Bretagne

Mis à jour le 0 Marché de l'immobilier
Icône du temps de lecture
Temps
de lecture

Depuis février 2019, la Région Bretagne joue la carte de la Smart City à grande échelle. En partenariat avec Opendatasoft, elle a adopté son portail d’ouverture et de publications des données publiques. L’objectif ? Rendre l’utilisation de données collectées plus lisible et plus facile. 

Pourquoi un portail de partage des données publiques ?


Comme beaucoup de Smart Cities, la Bretagne collecte des données et souhaite ensuite les réutiliser pour divers desseins. Avec le portail de partage des données publiques, l’idée est de permettre aux entreprises et aux acteurs locaux d’utiliser les data pour améliorer les services fournis et s’adapter au plus près de la demande des usagers. Le partage des données a également pour objectif d’impliquer plus largement les administrés dans les enjeux locaux et de les rendre proactifs dans les questions publiques relatives à leur territoire.


« Cette ouverture de nos données est un acte de démocratie et de transparence, les citoyens doivent pouvoir connaître et accéder le plus simplement possible aux données issues de nos services publics, afin de les utiliser comme ils le souhaitent. » explique Loïg Chesnais-Girard, président de la Région Bretagne.

La Smart City bretonne passe à l’heure de la « Gouvernance de la donnée »


Les trois millions d’habitants qui évoluent sur le territoire bretons sont intégrés dans le programme « Gouvernance de la donnée » et dans le vaste plan de transformation numérique entamé par la Région. Les données publiques jouent évidemment un rôle majeur dans ce projet. Si elles sont mieux exploitées et qu’elles circulent davantage, les citoyens seront plus impliqués, les politiques publiques plus suivies et mieux évaluées et les actions plus rapidement mises en place. La finalité ? Une plus grande transparence au niveau public et sur des sujets liés à la recherche, à l’innovation…

Un partenariat gagnant avec Opendatasoft pour la Smart City


Pour rendre ses politiques publiques de plus en plus visibles, la Région Bretagne a fait appel à Opendatasoft, spécialiste de la création de plateformes visant l’ouverture, le partage et la réutilisation des données. Le leader européen agit aussi bien pour le compte de collectivités publiques que pour celui d’organisations privées. Villes, entreprises, administrations… peuvent ainsi mettre en place un système de traitement des données. C’est par ce biais que la Bretagne utilise aujourd’hui un portail centralisé sur lequel les utilisateurs consultent, téléchargent, analysent et utilisent une mine de données pour, notamment, mettre au point des services plus adaptés.


La plateforme fournie par Opendatasoft est livrée prête à l’emploi pour ne pas perdre de temps. Elle a la capacité de gérer le partage mais aussi la diffusion des données collectées. Les utilisateurs ont ensuite accès à ces données via des visualisations, des APIs ou encore des cartes.
Cet outil a déjà été adopté dans le monde entier par différentes Smart Cities comme Lille, Eindhoven ou encore Bristol et Paris. Des entreprises comme Enedis ou Schneider Electric ont également été séduites.


A l’heure où les données sont un véritable Eldorado, leur collecte, leur traitement et leur diffusion sont primordiaux. La plateforme Opendatasoft apporte une solution efficace et rapide en réponse aux enjeux de la Smart City.


Vous vivez dans une Smart City ? Connaissez-vous les moyens de collecte des données mis en œuvre dans votre ville ?

 

TAGS :
Laisser un commentaire
* Champs obligatoires
0 commentaire

Articles associés

Recherche d'un programme neuf

Archives

Téléchargez nos guides immobiliers