Les gares parisiennes font peau neuve

Mis à jour le 0 Marché de l'immobilier
Icône du temps de lecture
Temps
de lecture
Les gares parisiennes s'offrent un sérieux lifting. Avec une enveloppe d'1,2 milliard d'euros, les gares du Nord, de Montparnasse, d'Austerlitz, de Lyon… s'offrent un vaste rafraîchissement. Alors que les chantiers du Grand Paris et du Grand Paris Express battent leur plein, les gares parisiennes ont-elles aussi engagé un profond virage pour séduire les usagers et générer de nouvelles sources de revenus.

La SNCF met l'accent sur les gares parisiennes


La SNCF injecte plus d'un milliard d'euros dans la rénovation des gares parisiennes. Une opération débutée en 2007 avec l'implantation de nouvelles boutiques dans ces lieux de passage, puis poursuivie en 2012 avec la gare Saint-Lazare complètement repensée et différemment orientée. Elle est en effet devenue un grand centre commercial. D'ici à l'année prochaine, les gares parisiennes d'Austerlitz, du Nord et de Montparnasse accueilleront dans leurs murs des brasseries, des lieux de divertissement comme une salle de sport, des endroits conviviaux pour attendre son train ou passer un moment agréable… La volonté de la SNCF est également de faciliter la tâche aux usagers en repensant la signalisation et, notamment, les panneaux d'informations.

Le lifting des gares parisiennes en détails


C'est dans la gare d'Austerlitz que les travaux sont les plus importants. Implantée depuis les années 1860, il s'agit aujourd'hui de la gare la moins fréquentée des six gares parisiennes. L'architecte Jean-Michel Wilmotte est à l'œuvre pour dépoussiérer et offrir une nouvelle jeunesse à ce lieu historique. Si vous connaissez la gare, vous serez peut-être surpris d'y découvrir l'an prochain de nouveaux restaurants intégrés dans une bulle centrale. Au total, les transformations de la gare d'Austerlitz appellent un investissement de 290 millions d'euros pour la SNCF. Ces dernières sont intégrées dans un programme immobilier neuf à Paris, opération encore plus conséquente estimée à un milliard d'euros et qui devrait s'achever en 2024.

Un peu plus loin, dans la gare de Lyon, les changements sont également conséquents. L'heure est à la rénovation des façades, de la tour de l'horloge, des sols, des plafonds, des fresques… L'an prochain, de nouvelles boutiques accueilleront les curieux.

Pourquoi la SNCF mise sur les gares parisiennes ?


"Chaque projet de gare est un projet de rénovation de la ville. Les gares y ont un rôle essentiel, et c'est pour ça qu'on investit massivement" explique Patrick Ropert, Directeur général de Gares & Connexions, pour justifier l'enveloppe d'1,2 milliard d'euros investie entre 2018 et 2020 pour les gares parisiennes. "Plus on investit et plus on gagne d'argent dans les commerces et les services, et plus on peut rénover un très grand nombre de gares" affirme-t-il encore. Il est certain que les gares parisiennes vont progressivement ouvrir de nouvelles boutiques. Des boutiques qui amortiront le coût des travaux et permettront de générer de nouveaux revenus. "Auparavant, on faisait des travaux tous les 15-20 ans. Maintenant, on ne s'arrête plus, et continûment on améliore, on agrandit... C'est vraiment une nouveauté".

La volonté est également de réduire voire de supprimer la concentration de voyageurs. C'est en ce sens que sont menés les travaux de la gare Montparnasse en partenariat avec le promoteur Altarea Cogedim. "L'idée, c'est aussi de répartir les gens. Les clients avaient tendance à tous emprunter le même chemin et à s'agglutiner sur le quai transversal" juste avant le départ des trains affirme l'adjointe de la directrice du projet Paris Montparnasse Marie-Laure Dieu-Guillot. "Tout notre travail, c'est de rendre l'ensemble des bâtiments agréables et de permettre à chacun d'attendre à d'autres endroits en étant un peu moins serrés", ajoute Patrick Ropert.  C'est ici qu'intervient la mise en place de panneaux d'informations plus nombreux et plus visibles, évitant aux voyageurs de s'amasser devant une seule structure informative.

Enfin, les JO n'étant pas si loin, la gare du Nord doit faire peau neuve avant 2023. Avec un budget annoncé de 600 millions d'euros, la première gare d'Europe accueillera un nouveau terminal et un grand centre commercial.

Fréquentez-vous les six gares parisiennes ? Avez-vous remarqué des transformations ces derniers mois ?
 
TAGS :
Laisser un commentaire
* Champs obligatoires
0 commentaire

Articles associés

Recherche d'un programme neuf

Archives

Téléchargez nos guides immobiliers