Facebook se lance dans l'immobilier

Mis à jour le 0 Marché de l'immobilier
Icône du temps de lecture
Temps
de lecture
Fondé par Mark Zuckerberg en 2004, le réseau social Facebook est aujourd'hui présent partout dans le monde ou presque. Il compte aujourd’hui plus de 2 milliards d’utilisateurs et peut se targuer de réunir un ensemble d’outils de partage comme Messenger, WhatsApp ou encore Instagram. Ces outils sont utilisés par les particuliers pour des échanges personnels comme par les entreprises pour promouvoir leurs offres. C’est dans ce contexte que le géant de la Silicon Valley a décidé de lancer une offre destinée et adaptée au marché de l’immobilier. 

L’ouverture du marketplace Facebook pour l’immobilier


C’est le 25 septembre dernier que Facebook a communiqué sa volonté d’ouvrir sa marketplace aux professionnels de l’immobilier. Trois acteurs du marché français ont saisi l'opportunité : La Boîte Immo, Paruvendu et Ubiflow. Si le réseau social américain était déjà utilisé par un bon nombre de particuliers pour diffuser leurs annonces immobilières, c’est un véritable tournant pour les professionnels qui peuvent désormais promouvoir les biens sur ce canal. La pratique la plus « courante » pour diffuser une annonce immobilière était jusqu’alors de générer un lien vers un site externe, c’est sans doute la raison pour laquelle Facebook a décidé d’internaliser ce service. Cela lui permet de conserver ses utilisateurs plus longtemps. Avec ce nouveau service, la plateforme web vient clairement concurrencer Leboncoin qui est déjà utilisé par les particuliers mais aussi par les professionnels du secteur. À noter que pour l'heure, l’ouverture de la marketplace aux professionnels de l’immobilier concerne uniquement les offres de biens à la location. L’ouverture d’une marketplace de vente devrait être annoncée d’ici le mois de septembre 2019. 

Des premiers résultats en demi-teinte pour l’immobilier sur Facebook


Le moins que l'on puisse dire c’est que les retours sont partagés quant à l’intérêt de la nouvelle marketplace de Facebook pour l'immobilier. Si d’après le PDG de Paruvendu, 99% des clients et partenaires ont choisi de mettre en avant leurs offres sur Facebook, tous ne réitèreront pas l’expérience. Concernant les clients de la Boîte Immo, le phénomène est identique avec des premiers résultats, 33 vues en moyenne par annonce pour 10 contacts générés. Mais un groupe d’acteurs de l’immobilier constate que les utilisateurs de la marketplace de Facebook ne sont pas forcément dans la cible et que les curieux ne donnent que rarement suite. La plateforme ne permet donc pas de qualifier correctement les contacts générés par les annonces. Autre reproche formulé par les professionnels du secteur, la mise en page des annonces n’est pas habituelle voire très différente des autres diffuseurs d’annonces. 

Facebook accroît la visibilité des annonces immobilières


Dans les bons points, Facebook permet d’avoir une visibilité accrue grâce à ses annonces, et donc d’avoir un important volume de contacts. Pour l’heure, Facebook marketplace reste gratuit et permet donc de gagner en visibilité sans dépenser un euro. En revanche, ce coût est potentiellement compensé par le temps passer à requalifier les contacts générés par la plateforme.

Avec sa nouvelle marketplace, Facebook vient concurrencer des géants du secteurs pour capter encore d’avantage d'utilisateurs. Si aujourd’hui l’ensemble des services associés est gratuit, il y a fort à parier que le géant américain trouvera rapidement un business model pour cette mise en relation. Aujourd’hui Facebook ne permet que d’effectuer une mise en relation et ne propose pas de service de promotion d’annonces ou de paiement en ligne. Une piste peut-être en cours de réflexion !

Avez-vous déjà utilisé la marketplace de Facebook ? Vos avis nous intéressent ! 

TAGS :
Laisser un commentaire
* Champs obligatoires
0 commentaire

Articles associés

Recherche d'un programme neuf

Archives

Téléchargez nos guides immobiliers