Le moral des professionnels de l’immobilier est (toujours) au beau fixe

Mis à jour le 0 Marché de l'immobilier
Icône du temps de lecture
Temps
de lecture

Les incertitudes qui planent sur le secteur immobilier n’entament pas le moral des professionnels de l’immobilier, bien au contraire. En cette rentrée 2017, ils affichent leur optimisme pour cette fin d’année, voire pour 2018. Mais qu’est-ce qui leur donne le sourire ? Explications.

De plus en plus de professionnels de l’immobilier optimistes


Le Crédit Foncier nous livre, pour la troisième année consécutive, son étude* sur le moral des professionnels de l’immobilier. Et, vous l’aurez compris, il est au plus haut. Sur la proportion d’acteurs du secteur interrogés, 4 sur 5, soit 82%, se disent optimistes pour le marché sur les 12 prochains mois. Un pourcentage qui reste quasiment inchangé depuis l’année dernière.


A contrario, ce dernier a bien évolué depuis quelques années. Il y a seulement 2,5 ans, en janvier 2015, 35% des sondés étaient optimistes. Il y a un an, ce pourcentage a grimpé à 78%.


On observe une certaine disparité entre les régions. Ainsi, 86% des professionnels de l’immobilier en Ile-de-France ont le sourire quand ils sont « seulement » 77% dans le Sud-Ouest. Le pourcentage d’optimistes dépend également de l’activité. Ainsi, 76% des gestionnaires de patrimoine sont optimistes, contre 79% des promoteurs et lotisseurs et 90% des commercialisateurs et agents immobiliers.

Pourquoi les professionnels de l’immobilier sont optimistes ?


La raison principale de ce sourire aux lèvres reste le niveau des taux de crédit immobilier. Malgré une légère remontée, ils sont en effet très bas et donnent du pouvoir d’achat aux ménages français. Autre raison avancée, le dynamisme du marché. Acheteurs comme investisseurs ont définitivement abandonné leur position attentiste. Enfin, le contexte économique est jugé plus favorable par les professionnels de l’immobilier.


La part de pessimistes avance quant à elle des arguments bien différents. Son pessimisme est nourri, pour une grande partie, par les incertitudes qui planent sur le marché immobilier pour 2018. Prêt à Taux Zéro, loi Pinel… les dispositifs fiscaux seront-ils maintenus dans des conditions favorables ?

Marché et perspectives


Même si leur moral est bon, les professionnels de l’immobilier sondés sont 13% a pensé que le marché immobilier s’est dégradé ces derniers mois (11% dans la dernière édition). A contrario, ils sont 45% à affirmer que le secteur s’est amélioré et 41% qu’il s’est stabilisé.


Côté tendances sur le marché, 31% des professionnels de l’immobilier tablent sur une hausse des prix et 59% sur leur stabilisation. Seuls 6% envisagent une baisse de ces derniers.


Enfin, le nombre de ventes dans le neuf devrait rester stable ou progresser pour une grande majorité des professionnels de l’immobilier ou diminuer pour 12% des interrogés.


La prochaine édition de cette vaste enquête du Crédit Foncier aura lieu en début d’année 2018. Les professionnels de l’immobilier conserveront-ils leur optimiste ? Affaire à suivre…

*Cette enquête a été menée par le CSA entre le 28 août et le 4 septembre 2017. Les entretiens ont été réalisés par téléphone, auprès d’un échantillon représentatif de 400 professionnels de l’immobilier : agents immobiliers, commercialisateurs, lotisseurs, promoteurs, constructeurs de maisons individuelles, gestionnaires de patrimoine.

TAGS :
Laisser un commentaire
* Champs obligatoires
0 commentaire

Articles associés

Recherche d'un programme neuf

Archives

Téléchargez nos guides immobiliers