« Open Homes » : un accueil gratuit proposé par Airbnb aux réfugiés

Mis à jour le 0 Marché de l'immobilier
Icône du temps de lecture
Temps
de lecture

Il y a quelques mois, Airbnb avait lancé l’idée de réserver certains logements aux populations réfugiées. La plateforme de location de courte durée est passée à l’action en mettant sur pied sont plan « Open Homes ». La France est actuellement le pays le plus engagé dans cette initiative.

Encore beaucoup de réfractaires à l’accueil des réfugiés


Dans une récente étude mené pour Soliha*, Harris Interactive a pointé du doigt les difficultés pour casser les barrières. En effet, parmi un vaste panel de sondés, 87% de personnes refusent tout simplement d’envisager l’idée même d’accueillir un réfugié dans leur logement. À l’inverse, 12% des Français interrogés se disent enclins à tenter l’expérience.

Zoom sur le plan « Open Homes » d’Airbnb


L’idée est donc de laisser à disposition des réfugiés, des logements pour être hébergés gratuitement. Pour cela, Airbnb travaille main dans la main avec des associations d’aide aux réfugiés et aux personnes nécessitant un hébergement d’urgence. Les logements sont donc prêtés à titre gratuit et Airbnb ne perçoit aucune commission sur ceux-ci. Une belle action pour sensibiliser et pallier à la crise migratoire massive qui se déroule en Europe depuis 2015.

Les soutiens d’Airbnb dans son plan « Open Homes »


Nous l’avons dit, Airbnb n’œuvre pas seul. Réfugiés Bienvenue, JRS France, Singa France et Elan-Samu Social sont partenaires de l’action. Il s’agit, vous l’aurez compris, d’associations qui viennent en aide aux réfugiés.


Singa a par exemple créé une plateforme nommée « Comme à la maison ». Cette dernière rapproche les réfugiés ayant besoin d’une solution d’hébergement et les particuliers qui sont prêts à mettre un ou plusieurs lits à disposition de ces populations pendant 3 à 12 mois. Une belle initiative solidaire qui favorise également l’intégration des migrants mais qui avait bien du mal à trouver des volontaires.


L’association avec Airbnb et le projet « Open Homes » est donc une formidable opération de visibilité et une opportunité de développer leurs projets pour les quatre partenaires.

La France réceptive à l’initiative d’Airbnb


À peine trois semaines après le lancement d’« Open Homes », le projet connaît un véritable engouement en France. 600 hébergeurs sont inscrits sur Airbnb, tous volontaires pour accueillir des populations réfugiées. L’hexagone est actuellement le pays qui « compte le plus d’hébergeurs en Europe » selon le directeur d’Airbnb France, Emmanuel Marill.


La plateforme « Open Homes » est également ouverte en Allemagne, en Espagne, en Italie, en Grèce, au Canada et aux USA. À terme, Airbnb souhaite venir en aide à 100 000 personnes (réfugiés, SDF, personnes dans le besoin…). Un objectif à atteindre d’ici 2020.

Et vous, seriez-vous prêt à accueillir des populations réfugiées chez vous ?


*Acteur associatif majeur du secteur de l’amélioration de l’habitat

TAGS :
Laisser un commentaire
* Champs obligatoires
0 commentaire

Recherche d'un programme neuf

Archives

Téléchargez nos guides immobiliers