Résidence principale : les Français font des concessions

Mis à jour le 0 Marché de l'immobilier
Icône du temps de lecture
Temps
de lecture

Avant de commencer à visiter des biens, les acheteurs ont souvent une idée précise de ce qu’ils veulent, mais aussi et surtout de ce qu’ils ne veulent pas. Et pourtant, les Français semblent faire des concessions lorsqu’ils deviennent propriétaires de leur résidence principale. Prix plus élevé, critères de choix moins ambitieux, visites multiples, le comportement des acquéreurs est passé au crible !

La localisation, un critère très important pour acheter sa résidence principale


La localisation est LE critère de choix majeur d’une résidence principale. C’est en tout cas ce que révèle une récente étude du Crédit Foncier. Pour la quatrième année, l’entité a mené une vaste enquête sur les Français et leur parcours d’achat d’une résidence principale.


Pour 70% des sondés, l’emplacement est le critère important dans l’achat de leur résidence principale. D’autres obligations à respecter par le bien suivent ensuite, comme la superficie à 69% et le nombre de pièces à 67%. Les critères peuvent évidemment évoluer en fonction de la zone d’achat. En Ile-de-France par exemple, la proximité des transports en commun est très importante. En revanche, dans les régions méridionales, la vue et l’exposition l’emportent haut la main.

Pourquoi les Français achètent leur résidence principale ?


Les acquéreurs décident de passer de la location à la propriété pour plusieurs raisons :


• Pour être chez eux pour 72% des primo-accédants,
• Pour ne plus payer de loyers, jugés comme des sommes à fonds perdus pour 69% des primo-accédants,
• Pour acheter un logement plus grand pour 40% des secundo-accédants,
• Pour changer de cadre de vie pour 31% des secundo-accédants.

Appartement ou maison ?


Les Français plébiscitent très largement la maison pour l’achat de leur résidence principale (72%). Deux foyers sur trois souhaitent donc poser ses valises dans une maison. Un pourcentage qui grimpe à 89% dans les localités de moins de 5 000 habitants. A contrario, dans les communes de plus de 100 000 habitants, seuls 33% des acheteurs sont en recherche d’une maison.

Le parcours d’achat d’une résidence principale


Les Français n’hésitent pas à se décider lorsqu’ils ont un projet d’achat en tête. Après un an de recherche (et 6 biens visités en moyenne), 71% ont acquis leur résidence principale. 9% ont tout bonnement abandonné leur idée et 20% n’ont pas encore trouvé leur bonheur. Quoi qu’il en soit, les acheteurs mettent aujourd’hui 4,4 mois en moyenne (4,1 mois dans les grandes villes) pour signer un compromis de vente. Un délai qui se réduit d’année en année. Il était de 7 mois en 2014.

Quelles concessions lors de l’achat d’une résidence principale ?


Après plusieurs visites, les Français sont très souvent obligés de faire des concessions. La première concerne évidemment le prix. 19% des acheteurs, soit un sur cinq, dépassent leur budget initial de 13% en moyenne. Au global, 41% des acquéreurs disent avoir fait des concessions :


• 28% sur la taille du logement
• 23% sur la localisation
• 20% sur la superficie des extérieurs
• 19% sur la disponibilité d’un stationnement
• 19% sur l’absence de travaux
• 13% sur l’exposition

Et vous, quelles sont vos exigences pour l’achat de votre résidence principale ?

TAGS :
Laisser un commentaire
* Champs obligatoires
0 commentaire

Articles associés

Recherche d'un programme neuf

Archives

Téléchargez nos guides immobiliers