Immobilier neuf à Toulon : deux nouveaux quartiers en cours de création

Mis à jour le 0 Marché de l'immobilier
Icône du temps de lecture
Temps
de lecture

L’offre d’immobilier neuf à Toulon se développe à vitesse grand V. Les friches hospitalières de Font-Pré et Chalucet laissent en effet leur place à deux nouveaux quartiers, complètement repensés. Reconquête de territoires oubliés, cet ambitieux projet contribue au rayonnement de la ville.

Toulon, une ville en mue


Dès le mois de janvier 2016, 500 000 habitants seront présents dans l’agglomération toulonnaise. Pour Toulon, cela signifie un bond dans la cour des grands : la ville, 14ème par sa taille, fera ainsi partie des métropoles françaises. Selon son maire, Hubert Falco (Les Républicains), Toulon est une ville pleine d’avenir qui, chaque année, voit son nombre d’habitants augmenter. Autant de nouveaux résidents qui induisent une forte demande de logements. C’est pourquoi, l’immobilier neuf à Toulon n’a d’autres choix que de se développer. La réhabilitation des friches hospitalières en est le parfait exemple.

Immobilier neuf à Toulon et écoquartier : le premier de la ville


Si l’ancien site de l’hôpital Font-Pré est aujourd’hui libre, c’est suite à l’inauguration en 2011 de l’hôpital Saint-Musse. Cette ouverture a laissé 5 hectares de terrain vacants. Aujourd’hui, les friches vont être progressivement transformées en écoquartier. Une grande première pour la ville. Alors que l’ancien hôpital construit dans les années 50 a été démoli, il cèdera prochainement sa place à 800 logements neufs, à 10 000m² d’espaces verts et à une multitude d’équipements publics. Les biens immobiliers neufs livrés seront à 30% à visée social, gérés par les bailleurs Toulon Habitat et Var Habitat.


À l’heure où nous écrivons, les travaux battent leur plein. La première tranche du chantier est terminée alors que la seconde sera livrée en 2018. La dernière débutera début 2019.

Qui prendra possession de ces nouveaux quartiers ?


Bouygues Immobilier a en charge une vaste partie du projet. Son responsable Pascal Pignon explique que « Les premières acquisitions se répartissent à parts égales entre habitants et investisseurs. Nous avons porté un soin particulier à la qualité thermique des bâtiments et à des concepts innovants, par exemple en créant une conciergerie. »
Les étudiants sont également attendus massivement dans ces quartiers. En effet, l’hôpital Chalucet sera remplacé par un quartier de la « créativité et de la connaissance », à deux pas de jardin Alexandre 1er. Ce secteur comptera une grande médiathèque, plusieurs antennes de grandes écoles comme l’École supérieure d’art et de design ou encore de la Kedge Business School. Autant de points d’intérêts qui devraient attirer plus de 1 200 étudiants sur la zone.


Pour devenir propriétaire d’un logement neuf dans le secteur, comptez en moyenne 3 500 euros le m², hors stationnement. Un prix plus élevé que dans le reste de l’agglomération qui affiche 2 363 euros le m².

Source : Le Monde.fr et Meilleuragents.

TAGS :
Laisser un commentaire
* Champs obligatoires
0 commentaire

Articles associés

Recherche d'un programme neuf

Archives

Téléchargez nos guides immobiliers