Détecteurs de fumée : près de la moitié des Français hors-la-loi

Mis à jour le 0 Marché de l'immobilier
Icône du temps de lecture
Temps
de lecture

C’est une donnée qui devrait tous nous faire réfléchir : installer des détecteurs de fumée permet de réduire de 25% les accidents mortels causés par les incendies domestiques, soit environ 200 morts par année. Mais malheureusement, la moitié des Français seulement ont installé ce petit appareil dans leur logement.

Premier bilan pour la pose des détecteurs de fumée

 

Depuis le 9 mars 2015, la loi Morange rend obligatoire la pose des détecteurs de fumée dans tous les logements des particuliers. Un premier bilan fait état de résultats encourageants mais encore insuffisants. En seulement deux ans, le nombre de morts par incendies domestiques a diminué de 25% (de 800 à 600). Le nombre de blessés a quant à lui baissé de 10 000 sur cette période.
Mais ce chiffre pourrait encore être réduit si tous les Français installaient l’appareil dans leur logement. Malheureusement, ils sont encore nombreux (près de la moitié), à ne pas respecter la loi.

Environ 50% des Français équipés d’un détecteur de fumée


Selon les estimations de la Fédération française des métiers de l’incendie, entre 50 et 60% des foyers seraient actuellement pourvus de détecteurs de fumée. Dans le parc social, ce pourcentage grimpe à 95%.


Ces chiffres n’ont pas été confirmés par la ministre du Logement Emanuelle Cosse qui a indiqué au Figaro Immobilier qu’« on n’a pas encore les moyens de faire un bilan. L’obligation n’est totale que depuis le 1er janvier 2016. Pour l’heure, il faut se fier aux sondages et être le plus pédagogue possible ». Une déception pour les acteurs du secteur qui espéraient davantage de précisions. La ministre a cependant affirmé que 100% des logements sociaux en étaient équipés.


Mais pourquoi l’autre moitié ne l’est pas encore ? Selon le président de la Fédération, Régis Cousin « les Français ne veulent pas se prémunir contre un risque qu’ils ne voient pas ».

Les détecteurs de fumée vus par les Français


Selon les sondages les plus récents publiés sur le sujet, 20% seulement des Français interrogés pensent que les détecteurs de fumée sont utiles et 2% les disent trop chers. Des pourcentages qui montrent bien que la population ne prend pas la mesure de l’importance de ces petits appareils quand on sait qu’ils coûtent en moyenne entre 15 et 20 euros.


Qu’est-ce que 20 euros face aux 80% de décès en intérieur dus à des intoxications à la fumée ?


Bon à savoir : pour être conforme, un détecteur de fumée doit comporter le certificat CE (Conforme aux Exigences) ainsi que la marque NF, norme de qualité. L’appareil a une durée de vie de dix ans. Pensez à le changer une fois ce délai dépassé.

TAGS :
Laisser un commentaire
* Champs obligatoires
0 commentaire

Recherche d'un programme neuf

Archives

Téléchargez nos guides immobiliers