L’immobilier neuf à Villeurbanne soutenu par un PUP

Mis à jour le 0 Marché de l'immobilier
Icône du temps de lecture
Temps
de lecture

Avez-vous déjà entendu parler du PUP ? Pas encore ? C’est le moment ! PUP signifie Projet Urbain Partenarial. Il s’agit de mettre en place un partenariat entre les maires de certaines communes qui souhaitent bâtir et les promoteurs. Un bon moyen de soutenir le marché immobilier neuf. Pour la première fois, Villeurbanne teste le dispositif.

Un premier PUP pour l’immobilier neuf à Villeurbanne


On entend depuis des mois déjà que la pénurie de biens immobiliers neufs dans le Grand Lyon n’est pas loin. Deuxième commune de la métropole, Villeurbanne a décidé de se lancer en appuyant son développement sur un PUP en 2016.


Il permettra ainsi de créer des projets immobiliers affichant un intérêt public tout en profitant d’une participation financière de la part des promoteurs immobiliers.

L’îlot Gervais-Bussière teste le PUP


Le premier Projet Urbain Partenarial de Villeurbanne sera développé sur l’îlot Gervais-Bussière. Situé entre la place Wilson et le secteur de Charpennes, il permettra la construction de 210 logements neufs sur 1,4 hectare. Une résidence étudiante de 104 chambres verra également le jour à l’extrême sud de l’îlot. Le projet sera confié à Vinci Immobilier, à Kaufman & Broad et au cabinet d’architecte Dumetier Design.


Des immeubles de cinq étages maximum proposeront 25% de logements sociaux, 10% de logements à accession abordable et le reste en accession à la propriété classique. Au-delà du simple bâti, le projet affiche d’ores et déjà sa volonté écologique avec l’intégration de jardins partagés et de nichoirs à oiseaux, mais aussi par l’utilisation des énergies renouvelables (panneaux photovoltaïques et récupération des eaux de pluie).

L’aménagement de vastes espaces publics au cœur de l’immobilier neuf à Villeurbanne


Le projet est également pensé autour de l’aménagement de 5 000 m² d’espaces publics. Pour ce faire, les promoteurs débourseront 1,4 million d’euros sur un total chiffré de 2,3 millions d’euros pour les seuls travaux de voirie. À terme, l’on verra notamment l’ouverture de l’impasse Métral et la création d’une nouvelle rue.


Chacun des acteurs profitent d’avantages certains dans ce partenariat entre la commune de Villeurbanne et les deux promoteurs en charge du projet. L’aménagement des espaces publics permettra en effet de commercialiser au mieux les logements neufs tout en finançant des travaux de voirie que la commune de Villeurbanne seule n’aurait pu assumer.


Le début des travaux de voirie est prévu pour la fin de l’année 2016. En 2017 commencera la construction des logements neufs pour une livraison envisagée en 2019.

TAGS :
Laisser un commentaire
* Champs obligatoires
0 commentaire

Articles associés

Recherche d'un programme neuf

Archives

Téléchargez nos guides immobiliers