Immobilier à Montpellier : la folle réalisation de Sou Fujimoto

Mis à jour le 0 Marché de l'immobilier
Icône du temps de lecture
Temps
de lecture

L’idée plairait à Diego Rivera, loger dans une œuvre d’art, faire de l’habitat un lieu unique avec une volonté : allier l’esthétique à la nature. La révolution du logement est en marche au regard de la réalisation de Sou Fujimoto sur le marché de l’ immobilier à Montpellier. L’Arbre Blanc voit le jour et ça vaut le détour.

Exit les gratte-ciel classiques

 

Il y a ces bâtiments, de béton vêtus mais qui n’ont comme attrait, que celui d’offrir un toit à ses habitants. Et puis il y a les autres, ceux pour lesquels chaque soir on se dira « j’habite dans une œuvre d’art ». Là, il ne s’agit plus du classique gratte-ciel si luxueux et harmonieux soient-ils, il s’agit d’art à part entière, il s’agit de faire côtoyer l’ immobilier à Montpellier avec la nature et le beau, l’esthétique et le spectaculaire.

On le nomme l’Arbre Blanc, il prend place dans le paysage de l’immobilier neuf à Montpellier.

Le projet de l’Arbre Blanc

 

Cette spectaculaire réalisation est l’œuvre de l’architecte japonais Sou Fujimoto. Son idée ? Donner la forme d’un arbre à un gratte-ciel du paysage de l’immobilier à Montpellier. Avec elle, il a séduit le jury du concours « La Folie architecturale de Richter ».

De blanc habillé, le bâtiment donnera à voir une multitude de jardins suspendus accrochés à la façade.

A côté du fleuve Lez, sur un terrain de 2 525 m², l’Arbre Blanc prend ses racines dans un secteur où la nature est omniprésente. Son architecte est d’ailleurs connu pour ces œuvres alliant immobilier et nature. En témoignent ses créations dans le cadre de l’Architectural International Review Award (2005) ou encore du Lion d’Or au festival de Venise (2012).

 

Un programme immobilier à Montpellier unique

Haut de 56 mètres répartis en 17 étages, l’Arbre Blanc offrira 120 appartements de haut standing mais aussi des bureaux, une galerie contemporaine et, pourquoi s’en priver, un bar panoramique.
Chaque logement profitera d’un balcon et d’un jardin suspendu donnant l’impression aux habitants qu’ils vivent au cœur de la nature, dans un arbre.

Jeu de lumière, de verdure et de pureté, l’Arbre Blanc vient étayer l’offre d’immobilier à Montpellier de luxe. Pour un coût de 5 millions d’euros, sa livraison est prévue fin 2017.

Si ce n’est pour habiter, la création de Sou Fujimoto vaudra la peine d’être visitée !

TAGS :
Laisser un commentaire
* Champs obligatoires
0 commentaire

Articles associés

Recherche d'un programme neuf

Archives

Téléchargez nos guides immobiliers