Immobilier à Paris : quelles aides pour devenir propriétaire ?

Mis à jour le 0 Guides / Conseils
Icône du temps de lecture
Temps
de lecture
Profitez de sérieux coups de pouce pour devenir propriétaire à Paris. Prêt à Taux Zéro en tête (PTZ), les acheteurs peuvent économiser des milliers d'euros très facilement, à condition de connaître les contours des différents dispositifs. Explications.

Devenir propriétaire à Paris grâce au Prêt à Taux Zéro


Le plus connu des dispositifs d'aide à l'achat reste aujourd'hui le PTZ. Il permet de financer jusqu'à 40% du montant du logement à taux Zéro dans la limite de 150 000€ à Paris (Zone A bis) pour un acquéreur seul.

La condition ? Se tourner vers un bien immobilier neuf à Paris et respecter des conditions de ressources établies. Indispensable également, l'acheteur doit être primo-accédant, à savoir ne pas avoir été propriétaire de sa résidence principale au cours des deux dernières années.

Mais le classique Prêt à Taux Zéro n'est pas la seule option dont disposent les propriétaires.

Devenir propriétaire à Paris avec les aides de la ville


La capitale propose plusieurs dispositifs qui lui sont propres pour réaliser un achat immobilier à Paris. On pense notamment au :

• Prêt Paris Logement (PPL) : il est destiné à tous les acquéreurs intra-muros qui souhaitent faire un achat immobilier à Paris. Pour l'acquisition d'une résidence principale, il se présente sous forme d'un aide de 24 200€ empruntés à taux zéro pour un personne seule. Ce montant grimpe à 39 600€ à partir de deux acquéreurs. Contrainte cependant, le montant global des crédits immobiliers destinés à financer le logement doit être au moins de 90%. Un seuil revu à la hausse (60%) qui favorise les emprunteurs avec peu d'apport.

• Prêt Parcours Résidentiel (PPR) : il est destiné aux locataires d'un logement social qui souhaitent devenir propriétaire à Paris. Le montant de cet emprunt à taux zéro est de 27 500€ pour une personne seule et peut aller jusqu'à 80 000€ pour un ménage de 5 personnes ou plus.

Dans les deux cas, le PPL et le PPR sont soumis à de strictes conditions de ressources. Les bénéficiaires ne peuvent gagner plus de 37 967€ pour une personne seule et 70 215€ pour un ménage avec un enfant par année.

L'avantage de ces deux dispositifs est également d'être cumulable avec le Prêt à Taux Zéro classique. Il est ainsi possible de financer 40% du logement neuf à Paris grâce au PTZ et d'ajouter encore le PPL ou le PPR en fonction des cas.

Ces dispositifs à ne pas oublier pour acheter un bien immobilier à Paris


Vous ne pouvez prétendre ni au PTZ, ni au PPL, ni au PPR ? D'autres aides existent pour devenir propriétaire à Paris. Pour en bénéficier, commencez par questionner votre banque. Certaines proposent en effet des dérivés du Prêt à Taux Zéro qui leur sont propres. Et le plus souvent, aucune condition de ressources à l'horizon.

Le prêt Action Logement est une autre option réservée aux salariés des entreprises privées de 10 salariés ou plus. L'entreprise qui l'accorde doit impérativement cotiser au comité interprofessionnel du logement. Le taux accordé via ce mécanisme est de 1%.

Vous avez profité d'aides spécifiques pour devenir propriétaire à Paris ? Lesquelles et à quelles conditions ?

TAGS :
Laisser un commentaire
* Champs obligatoires
0 commentaire

Articles associés

Recherche d'un programme neuf

Archives

Téléchargez nos guides immobiliers