Immobilier : un étage = un profil

Mis à jour le 0 Guides / Conseils
Icône du temps de lecture
Temps
de lecture
Lors de l’achat d'un appartement, choisir l’étage est déterminant pour la rentabilité future du placement. Ce choix est aussi dépendant du budget dont dispose l'acquéreur : plus on monte, plus le prix au m² est élevé, notamment dans les immeubles avec ascenseur. Mais la sélection de l’étage est aussi révélatrice de la façon de vivre et correspond à un profil. Que recherchez-vous ? Espace, lumière, sécurité, accessibilité… Quel est votre profil ? On décrypte.

Le choix de l’étage, une question « d’argent » en immobilier ?


Le prix du logement dépend de son étage, un critère de choix important en fonction du budget alloué à l'achat immobilier. En rez-de-chaussée, les logements voient souvent une décote d’au moins 20 % liée au risque d'insécurité, de manque de luminosité et d’intimité. La même décote s’applique aux appartements situés en étages sans ascenseur et à ceux situés juste au-dessus de commerces dont les horaires d’ouverture en soirée créent des nuisances sonores et/ou olfactives.
 
Le souhait de rentabilité influence également le choix de l’étage. En cas de revente, l’acheteur espère une plus-value. Dans le cas d'un rez-de-chaussée, en faisant des travaux qui sécurisent (système anti-effraction, alarme), l’acheteur peut réaliser une belle plus-value : acheter avec une décote et revendre plus cher. Si l’investissement est fait pour louer, le rez-de-chaussée peut-être à étudier pour les petits budgets car les charges seront moins importantes qu’en étage, les charges d’ascenseur n’étant dans certains cas pas imputables.

L'étage du bien immobilier déterminait autrefois l'appartenance sociale


En 1852, au temps du Baron Eugène Haussmann, l'étage déterminait l'appartenance sociale : le deuxième étage était l'étage dit « noble » avec un balcon pour profiter de l'extérieur, des ornements de fenêtres plus travaillés et un accès plus facile sans ascenseur. Aux troisième et quatrième étages logeaient les familles bourgeoises ; au dernier étage, les domestiques (dans « les chambres de bonnes ») et au rez-de-chaussée, les commerçants qui accédaient ainsi facilement à leur commerce.

Aujourd'hui, la donne est inversée : le dernier étage est le plus prisé. Choisir l'étage, c'est privilégier des critères en fonction de son âge, de la composition de son foyer et de sa manière de vivre.

Le choix de l’étage révélateur de votre profil immobilier


Quels sont vos critères ? Qu'est-ce-qui est essentiel pour vous au quotidien ? Quel est votre profil ? Outre une histoire de budget, le choix du rez-de-chaussée, correspond aux personnes privilégiant l'accessibilité (personnes en fauteuil, personnes âgées). En rez-de-chaussée, le logement peut offrir un accès à un petit espace extérieur apprécié à la belle saison : petite terrasse, jardin ou espace vert donnent de l'espace y compris à vos animaux. Et en plus, pas de gêne avec les voisins du dessous !
 
Votre choix est peut-être celui de disposer de plus de lumière, de clarté, d'ensoleillement et de « sécurité ». Vous opterez alors pour un appartement en étage. Le prix n'est toutefois pas le même. En effet, que ce soit à Paris ou en région, la différence de prix peut atteindre 25% de plus au dernier étage avec ascenseur. La rentabilité sera moins importante à la revente et il faut ajouter à cela des charges plus importantes. Les étages les moins élevés sont davantage visés par les personnes âgées ou les familles avec enfants qui veulent éviter le risque de l'ascenseur en panne.
 
Et le dernier étage ? Le dernier étage est le choix de la luminosité et de l'ensoleillement maximum mais surtout de la tranquillité. Pas de voisins au-dessus. Peut-être un toit terrasse et une vue. C'est le choix du « luxe » à condition qu'il y ait un ascenseur et que l'isolation soit optimale pour la chaleur l'été ou le froid l'hiver. Ce choix nécessite un budget important à l'achat. S'il n'y a pas d'ascenseur, cet étage sera réservé à des jeunes gens ou destiné à la location. 
 
84,3% des particuliers préféreraient les 1er, 2ème et 3ème étages (enquête MeilleursAgents.com) mais finalement le choix dépend, au-delà du budget, de critères très personnels selon ce que chacun veut privilégier : tranquillité, sécurité, luminosité et ensoleillement, espace, accessibilité A chaque étage, un profil d’acheteur.
 
Et vous, quel est votre profil d’acheteur ? Quel est votre étage préféré ?
TAGS :
Laisser un commentaire
* Champs obligatoires
0 commentaire

Articles associés

Recherche d'un programme neuf

Archives

Téléchargez nos guides immobiliers