SOS, je ne peux plus payer mon loyer…

Mis à jour le 0 Guides / Conseils
Icône du temps de lecture
Temps
de lecture

Que faire lorsque je ne peux plus payer mon loyer ? C’est une question à laquelle vous vous retrouvez peut-être confronté… Difficultés passagères ou endettement longue durée, il existe des recours, des aides et des démarches pour sortir la tête de l’eau. Mode d’emploi en prévision de jours, qui, on l’espère, n’arriveront jamais !

Informer mon propriétaire que je ne peux plus payer mon loyer


En cas de problèmes pour assumer votre loyer, commencez toujours par contacter votre propriétaire. Vous pourrez ainsi lui expliquer la situation et compter, très souvent, sur sa compréhension. Peut-être vous accordera-t-il un délai de paiement. Dialoguer avec votre bailleur permettra sans nul doute d’apaiser les tensions liées au non-paiement du loyer.

Quelles aides si je ne peux plus payer mon loyer ?


En cas de difficultés pour honorer votre loyer, assurez-vous, dans un premier temps, que vous profitez de toutes les aides dédiées. Contactez la CAF (Caisse d’allocations familiales) ou la MSA (Mutualité sociale agricole) pour demander les solutions adaptées à votre situation et à vos conditions de ressources. Vous pourrez ainsi profiter de l’Aide Personnalisée au Logement (APL), de l’Allocation de Logement Familial (ALF) ou de l’Allocation de Logement Social (ALS).


Si votre situation professionnelle ou personnelle s’est dégradée, il se peut que le montant des aides accordées soit plus important.

La caution solidaire quand je ne peux plus payer mon loyer


Pour profiter de la caution solidaire, vous pouvez vous tourner vers Action Logement. Cet organisme propose une caution solidaire permettant d’assumer à votre place 9 mois de loyers et charges. Vous avez ensuite trois ans pour rembourser cette somme.


Pour profiter de ce coup de pouce, deux conditions :


• Être salarié du secteur privé non agricole,
• Avoir souscrit à l’assurance Visale.

Une assistance sociale à votre service


Pour dénouer certaines situations d’endettement compliquées, il est parfois judicieux de faire appel aux services sociaux. Pour cela, contactez simplement votre conseil général ou la mairie la plus proche. Ils sauront vous orienter. Une assistante sociale dédiée vous apportera soutien et aide dans la constitution d’un dossier.


Des associations comme l’Association locale d’information du logement (Adil) peuvent également vous accompagner si vous ne parvenez plus à honorer votre loyer.

Connaissez-vous la CCAPEX ?


La CCAPEX ou Coordination des Actions de Prévention des Expulsions permet de trouver des solutions pour faire face aux situations d’impayés. Elle aide également les locataires à se reloger lorsqu’ils sont en difficulté. La CCAPEX peut être saisie indifféremment par le locataire ou par le propriétaire.

En dernier recours, la commission de surendettement


Malheureusement, il arrive que les difficultés durent dans le temps. Lorsque les loyers, factures et crédits impayés s’accumulent, la solution est de saisir la commission de surendettement. Il est évident que la démarche n’est moralement pas aisée, mais elle est nécessaire pour éviter que les dettes ne deviennent encore plus importantes. Cette succursale de la Banque de France est habilitée à étudier les dossiers de surendettement puis à mettre en place un échelonnement du paiement des dettes ou leur annulation.

 

TAGS :
Laisser un commentaire
* Champs obligatoires
0 commentaire

Articles associés

Recherche d'un programme neuf

Archives

Téléchargez nos guides immobiliers