Arrondir ses fins de mois en louant son logement

Mis à jour le 0 Guides / Conseils
Icône du temps de lecture
Temps
de lecture

Les vacance d’été approchant à grands pas, vous avez peut-être déjà réservé votre location estivale. Votre logement principal va donc rester vacant pendant quelques semaines. L’occasion idéale d’arrondir ses fins de mois ! Un propriétaire est en effet autorisé à louer son bien sous certaines strictes conditions. On vous explique.

Arrondir ses fins de mois en toute légalité


Le propriétaire d’une résidence principale est en droit de louer son bien s’il respecte les règles légales. La principale concerne la durée :


• Un propriétaire peut louer son logement pendant 90 jours consécutifs maximum.
• Un propriétaire ne peut pas louer sa résidence principale pendant plus de 4 mois par année.


Malgré ces obligations, il est possible d’arrondir ses fins de mois confortablement grâce à la location courte durée.

Déclarer les revenus issus de la location


Évidemment, les loyers perçus lors de ces périodes de location sont à déclarer. Ils sont soumis au régime d’imposition BIC ou micro-BIC (Bénéfices Industriels et Commerciaux) dans le cas où les revenus perçus ne dépassent pas les 32 600€ par année. En dessous de ce montant, seule la moitié des ressources sont imposables.

Les règles de base de la location temporaire


Avant de vous lancer dans la location saisonnière, quelques éléments sont à connaître impérativement, pour éviter les mauvaises surprises notamment :


• Le propriétaire loueur doit faire confiance à de parfaits inconnus.
• Il faut laisser de la place aux occupants d’un temps (placard, salle de bains…).
• Les objets de valeur sont cachés.
• Les notices des appareils sont à laisser à disposition.
• Louer son bien implique de le ranger et de le nettoyer avant la mise en location.
• L’assurance du propriétaire doit être au courant de cette pratique. Une extension d’assurance peut être contractée au besoin.

Rédiger une annonce de location courte durée


Pour que la mise en location se passe au mieux, commencez par rédiger une annonce claire et précise. Elle devra donc mentionner :


• Le type de logement et sa superficie
• Le nombre de pièces (salle de bains, chambres…)
• Le nombre de couchages
• La liste des équipements
• La situation géographique du bien
• La liste des points d’intérêt à proximité
• Les conditions d’annulation
• La durée de location
• Le montant de la réservation
• Le montant du dépôt de garantie


Il ne vous reste plus qu’à poster cette annonce sur un ou plusieurs sites de location de courte durée pour arrondir vos fins de mois !

TAGS :
Laisser un commentaire
* Champs obligatoires
0 commentaire

Articles associés

Recherche d'un programme neuf

Archives

Téléchargez nos guides immobiliers