Crédit immobilier : faut-il souscrire une assurance perte d’emploi ?

Mis à jour le 0 Guides / Conseils
Icône du temps de lecture
Temps
de lecture

Lorsque l’on souscrit un crédit immobilier, il n’est pas rare de se voir proposer une assurance perte d’emploi. Si d’emblée, on se dit qu’elle pourrait nous aider en cas de coup dur, en connaître toutes les conditions permet de ne pas se tromper (et de pas payer une assurance parfois inutile). Explications.

Qu’est-ce que l’assurance perte d’emploi ?


Il s’agit d’une assurance facultative, souscrite lors de la signature d’un crédit immobilier. Comme son nom l’indique, elle permet au particulier d’être assuré en cas de perte d’emploi. Suite à un licenciement, ses mensualités sont alors remboursées partiellement ou intégralement.


Si sur le papier, tout est fait pour se laisser tenter, l’assurance perte d’emploi mérite quand même que l’on étudie les garanties proposées de plus près. Ce contrat d’assurance n’est en effet pas toujours avantageux pour le particulier.

Ce qu’il faut regarder avant de souscrire une assurance perte d’emploi


Il faut savoir que le remboursement de la mensualité de crédit immobilier n’est pris en charge que dans certains cas de figure. Le bénéficiaire doit en effet répondre à plusieurs conditions.
Le remboursement est également assuré pendant un temps seulement, durée fixée dans le contrat d’emprunt.


Bon à savoir : il faut impérativement être salarié lors de la signature du crédit immobilier pour bénéficier de l’assurance perte d’emploi.

Les conditions de remboursement dictées par l’assurance emprunteur


En fonction des assureurs, la prise en charge peut être :


• Partielle
• Totale
• Immédiate
• Effective


Chaque année, l’assureur peut rembourser entre 0,10 et 0,60% du montant emprunté par le particulier.


La durée de l’indemnisation est comprise entre 18 et 48 mois maximum. Enfin, seules trois périodes de chômage peuvent être prises en charge pendant les années d’emprunt.
Il est donc nécessaire, avant de se décider à souscrire, d’étudier toutes les clauses limitatives de l’assurance perte d’emploi. Inutile de la payer si elle est inutile !

Les conditions à respecter par le particulier


Pour bénéficier de l’assurance perte emploi, il faut :


• Être salarié en CDI depuis au moins une année dans la même société
• Fournir un contrat de travail, une lettre de licenciement et une attestation à destination du Pôle Emploi lors de la perte d’emploi

Comment résilier son assurance perte d’emploi ?


Comme toute assurance, l’assurance perte d’emploi peut être résiliée relativement facilement. La seule condition est de laisser s’écouler une période de trois mois entre la souscription et la réalisation.

Si la situation professionnelle de l’emprunteur change et que le contrat devient caduc, il lui revient de se rapprocher de son assureur pour le résilier.

 

Avez-vous souscrit une assurance perte d’emploi ? Est-elle utile selon votre expérience ? Racontez-nous !

TAGS :
Laisser un commentaire
* Champs obligatoires
0 commentaire

Recherche d'un programme neuf

Archives

Téléchargez nos guides immobiliers