Les clés pour décrypter une annonce immobilière

Mis à jour le 0 Guides / Conseils
Icône du temps de lecture
Temps
de lecture

Chaque profession a ses abréviations et l’immobilier ne fait pas exception. Cette considération prise en compte, il n’est pas toujours facile de déchiffrer une annonce immobilière, que l’on recherche un bien à louer ou à acheter. Pour ne pas vous tromper, on vous propose un petit lexique qui tombe à point nommé !

Les abréviations dans les annonces immobilières


Qu’il soit écrit F1 ou T1, F3 ou T3, la signification est la même : le chiffre indique le nombre de pièces présentes dans le logement. Dans ce calcul, la cuisine et la salle de bains ne sont normalement pas comptabilisées.


ASC : le bâtiment est équipé d’un ascenseur.

SDB VS SDE : la première abréviation signifie salle de bains, la seconde salle d’eau. Ne vous méprenez pas, une SDE est équipée d’une douche seulement, pas de baignoire à l’horizon !
C.C. : cette abréviation signifie charges comprises. Mais attention, il est ici fait mention des charges de copropriété et non des charges individuelles (eau, chauffage, électricité… en fonction des cas).


TBE : le logement est en très bon état.


A.P.D. : le bien est disponible « à partir de » telle date.


Plus facile, le Balc : l’appartement est prolongé par un balcon.


RDC ou RDJ : le logement est situé au rez-de-chaussée (donnant souvent sur la rue) ou en rez-de-jardin (sur un intérieur de copropriété). Ces deux abréviations n’ont pas du tout la même signification. Les appartements en RDJ sont aujourd’hui prisés, le plus souvent car ils possèdent de beaux espaces extérieurs.


C.V. : non, il ne s’agit pas du Curriculum Vitae du logement ! Cette abréviation signifie qu’il est situé en centre-ville.


D.G. : dans le cadre d’une location, vous lirez peut-être cette abréviation. Elle signifie qu’un dépôt de garantie est demandé.


F.A.I. : les frais d’agence sont inclus dans le prix mentionné par l’annonce immobilière. Vous trouverez cette abréviation uniquement si vous passez par une agence.

Ces formulations cachées qui doivent vous faire douter


Dans une annonce immobilière, un mot peut avoir un sens très différent de celui que vous connaissez. Ainsi, la réalité n’est pas toujours celle que l’on croit. Un logement « adorable » est souvent très petit alors qu’un bien situé dans un quartier « animé » peut être en réalité très bruyant. Si l’annonce mentionne un bien « à rafraîchir » méfiez-vous, d’importants travaux sont souvent à prévoir !


Le seul moyen de vérifier si l’annonce immobilière est fidèle à la réalité est évidemment de se déplacer pour se faire son propre avis.

TAGS :
Laisser un commentaire
* Champs obligatoires
0 commentaire

Recherche d'un programme neuf

Archives

Téléchargez nos guides immobiliers