Cambriolage : cet été, partez en vacances l’esprit léger

Mis à jour le 0 Guides / Conseils
Icône du temps de lecture
Temps
de lecture

Comme un tiers des Français qui partent en vacances en été, laisser votre logement sans surveillance vous fait peut-être peur. Une récente étude menée par YouGov pour la société Securitas révèle que de nombreux Français sont angoissés par le cambriolage de leur domicile en leur absence. Mais rassurez-vous, avez quelques moyens très simples à mettre en œuvre, il est possible de partir l’esprit serein.

Les chiffres du cambriolage en France


L’été dernier, en 2015, 230 000 logements ont été visités par des cambrioleurs selon les chiffres du ministère de l’Intérieur. Des chiffres qui alimentent la peur des Français quant au cambriolage. Ils sont 43% à être inquiets au moment de partir en vacances en Ile-de-France, contre 38% dans le nord-est de l’hexagone. Les personnes qui partent le moins longtemps sont les plus sujettes à cette crainte.

Éviter le cambriolage grâce à ses voisins


Pendant leur absence, 45% des Français demandent à leurs proches de venir régulièrement dans leur logement et 38% de prendre le courrier. Un effet dissuasif pour les cambrioleurs qui marque une présence régulière voire qui rend l’absence invisible.

Les autres dispositifs dissuasifs pour limiter le cambriolage


Pour compliquer la tâche des voleurs, 44% des personnes interrogées disent fermer les volets de leur domicile en leur absence. 8% des sondés affirment également recourir à un chien de garde pour protéger leur logement.

Pour les vacanciers les plus angoissés


18% des Français sont séduits par l’installation d’une alarme dont 9% par une alarme auto-surveillée et 9% pour une alarme télé-surveillée. 6% préfèrent les sirènes extérieures.

Opération tranquillité vacances


En 2015, le gouvernement a lancé l’opération tranquillité vacances. Grâce à ce dispositif, les particuliers peuvent solliciter la police ou la gendarmerie qui, lors des patrouilles, surveilleront le domicile vacant. Sur la totalité de l’agglomération parisienne, aucun logement surveillé n’a été victime de cambriolage en 2015. Plus largement, sur les 135 375 biens placés sous surveillance en zone urbaine, 0,15% a été cambriolé contre une moyenne de 0,96% à l’échelle nationale.  

TAGS :
Laisser un commentaire
* Champs obligatoires
0 commentaire

Articles associés

Recherche d'un programme neuf

Archives

Téléchargez nos guides immobiliers