Logement étudiant : comment se loger sans se ruiner ?

Mis à jour le 0 Guides / Conseils
Icône du temps de lecture
Temps
de lecture

La rentrée approchant, les étudiants sont nombreux à être à la recherche d’un appartement. Mais un logement étudiant représente un budget conséquent. Avec quelques astuces pratiques et bonnes idées, il est possible, de réduire considérablement les frais.

Logement étudiant : la colocation intergénérationnelle


Mode d’habitat montant, la colocation intergénérationnelle est avantageuse pour l’étudiant comme pour la personne âgée qui héberge. Pour le premier, c’est l’assurance de payer un loyer peu cher. La seconde est quant à elle ravie de profiter d’une présence, voire de menus services. Un bon moyen de réconcilier des générations souvent opposées.

Logement étudiant : des services contre un toit


Certains particuliers proposent d’héberger des étudiants à moindre coût et même gratuitement en échange de services. Il peut s’agir de garder des enfants, de faire du ménage, du bricolage… De nombreuses annonces de ce type sont disponibles sur Roomlala, Toitchezmoi et autres sites. Mais attention, cette solution d’hébergement nécessite de disposer de temps. Si vous avez un planning universitaire très chargé, cette option est déconseillée sous peine de vous retrouver épuisé.

Logement étudiant : les foyers collectifs


Partout en France, les foyers sont une bonne solution pour alléger le budget d’un logement étudiant. 65 sont implantés dans 24 grandes villes de l’hexagone. Ils sont gérés par l’Union nationale des maisons d’étudiants (UNME) avec un peu plus de 6 000 lits. Véritables lieux de rencontres et d’échanges, les foyers accueillent des étudiants des quatre coins du globe pour une moyenne de 400 euros par mois. Ce prix inclut une chambre individuelle ou à deux, ainsi qu’un accès à des équipements communs. Nombreuses sont également les résidences à proposer un forfait en demi-pension. Il faut alors compter entre 600 et 900 euros en fonction de la ville. Les prix de ces logements étudiants sont définitivement moins élevés que ceux observés dans une résidence privée.

Logement étudiant : un échange de chambre


Pourquoi ne pas tester l’échange de chambre. Si vous quittez une ville où vous avez déjà un logement, postez simplement une annonce pour présenter la chambre vacante et votre recherche de nouvel appartement. Une solution parfaite pour les étudiants en stage courte durée ou pour un Erasmus par exemple.

Logement étudiant : sur un air de nature


Il n’est pas rare de trouver, à moins de 20 minutes des campus universitaires, de grandes zones vertes et… des fermes ! Dans certaines d’entre elles, des logements allant du studio au T3 sont proposés aux étudiants à moindre coût. Les agriculteurs proposant cette solution logement sont réunis par l’association Campus Vert. En adoptant ce système, un étudiant payera entre 238 et 500 euros pour se loger (hors électricité). Un bon moyen pour celles et ceux qui aiment se mettre au vert le soir venu.

TAGS :
Laisser un commentaire
* Champs obligatoires
0 commentaire

Articles associés

Recherche d'un programme neuf

Archives

Téléchargez nos guides immobiliers