Comment diminuer le coût global de votre crédit immobilier ?

Mis à jour le 0 Guides / Conseils
Icône du temps de lecture
Temps
de lecture

Vous êtes propriétaire et avez souscrit un crédit immobilier il y a un an, deux ans ou plus ? Voici venu le moment de faire des économies ! Des centaines voire des milliers d’euros qui seront bien mieux dans votre poche que dans celle de votre banquier. Comment ? En utilisant les mécanismes de négociation et de rachat. Explications.

Renégocier son taux de crédit immobilier


Les emprunteurs de ce mois de juin 2016 peuvent aisément espérer un taux de crédit bas voire très bas. La moyenne observée sur 20 ans est actuellement de 1,79%. Mais qu’en est-il des anciens emprunteurs, ceux qui ont souscrit leur crédit immobilier il y a deux ans, cinq ans… Ceux-là ont perdu au change ! Mais il n’est jamais trop tard. Si vous êtes dans ce cas, n’hésitez pas à prendre rendez-vous avec votre banquier pour renégocier le taux de votre crédit immobilier.


A chaque nouvelle baisse de taux, les banques reçoivent de nouveaux barèmes qu’elles peuvent répercuter sur les particuliers. Si elles le font facilement pour les nouveaux clients, elles n’appelleront pas pour autant les anciens pour leur proposer spontanément de baisser leur taux de crédit. A vous de faire les démarches donc. Et si votre conseiller fait preuve de mauvaise volonté, passez à la solution suivante et changez de banque !

Le rachat de crédit immobilier


Votre banquier a opposé un refus à la renégociation du taux de votre crédit immobilier ? Allez voir ailleurs ! Certains organismes vous accueilleront à bras ouverts pour racheter votre crédit immobilier et revoir votre taux actuel à la baisse. Sachez tout de même qu’un rachat de crédit est souvent judicieux uniquement si vous êtes dans les premières années de remboursement. Après, cela ne vaut plus le coup.

Faites jouer la concurrence pour votre assurance emprunteur


Depuis le 26 juillet 2014, les emprunteurs peuvent profiter de la loi Hamon. C'est-à-dire ? Un dispositif qui rend possible la délégation de l’assurance emprunteur, assurance qui pèse lourd sur le coût global du crédit immobilier. Si vous l’avez souscrite en même que votre prêt mais que finalement, dans l’année suivant la signature, vous trouver l’équivalent ou mieux pour moins cher dans un autre établissement, vous êtes en droit de changer. Une condition cependant : souscrire une assurance emprunteur aux garanties identiques à l’initiale.

TAGS :
Laisser un commentaire
* Champs obligatoires
0 commentaire

Articles associés

Recherche d'un programme neuf

Archives

Téléchargez nos guides immobiliers