Comment se faire indemniser en cas de dégât des eaux ?

Mis à jour le 0 Guides / Conseils
Icône du temps de lecture
Temps
de lecture

Personne n’est aujourd’hui à l’abri d’un dégât des eaux. Si la première impression est souvent celle d’une véritable catastrophe, reprendre ses esprits pour agir vite est indispensable. On vous explique comment faire face à un dégât des eaux ou une inondation pour être certain de se faire indemniser au mieux.

Quel est le premier réflexe à avoir en cas de dégât des eaux ?


Le bon réflexe en cas de dégât des eaux est de se reporter à son contrat d’assurance habitation. L’idéal est bien sûr d’en connaître les conditions avant que ne survienne le sinistre ! Mais dans bien des situations, ce n’est pas le cas. Propriétaire comme locataire devront alors étudier leur contrat pour déterminer ce que l’assurance prend en charge.
Attention, si vous êtes locataire, vous devez posséder une assurance habitation. Votre propriétaire ne pourra être pris pour responsable en cas d’inondation.

Pourquoi le constat amiable est-il important ?


Le constat amiable permet d’informer l’assurance de tous les détails du sinistre. Il doit être établi 5 jours maximum après le dégât des eaux et envoyé en recommandé avec accusé de réception à l’assureur.


Pour faciliter le traitement des informations, vous pouvez soit adresser un courrier écrit, soit utiliser le formulaire de constat amiable fourni par votre assurance. Dans tous les cas, les mentions suivantes doivent figurer :


• Le lieu du sinistre
• La date du sinistre
• Les circonstances du sinistre
• Les causes du sinistre
• La nature des dommages
• Les personnes mises en causes


Faites ensuite parvenir le constat amiable à votre assurance, à celle d’une éventuelle tierce personne impliquée, ainsi qu’au syndic de l’immeuble si vous êtes copropriétaire.

Comment se déroule l’expertise des dommages ?


Attention, même s’il est tentant de se débarrasser de toutes les affaires abîmées, ne le faites pas ! Tous les objets présents dans votre logement doivent être conservés pour déterminer ensuite la valeur des pertes réelles. Dans cette optique, nous vous conseillons de toujours conserver les tickets de caisse, factures ou photos de vos effets personnels. Cela permettra une indemnisation rapide et non sujette à discussion.


Comment se passe l’indemnisation en cas de dégât des eaux ?


Une fois le constat amiable envoyé et l’expertise réalisée, vient la phase d’indemnisation. Après estimation de vos pertes et dommages, votre assurance vous envoie un courrier proposant un montant d’indemnisation.


Si vous êtes d’accord avec ce montant, votre assurance vous verse l’indemnité dans le délai inscrit sur le contrat. Dans le cas contraire, l’assurance demandera l’intervention d’un médiateur en charge de régler le litige. Votre indemnisation pourra alors prendre du temps.

TAGS :
Laisser un commentaire
* Champs obligatoires
0 commentaire

Articles associés

Recherche d'un programme neuf

Archives

Téléchargez nos guides immobiliers