Menu

Vague de chaleur : comment rafraîchir son intérieur sans climatisation

Mis à jour le 0 Eco-habitat
Icône du temps de lecture
Temps
de lecture

Vague de chaleur annoncée sur la France ces prochains jours. Fermez vos fenêtres et sortez vos ventilateurs pour vous préserver. Chaque année le même rengaine, le baromètre s’affole et la canicule guette ou s’installe. Pour beaucoup d’entre nous, cette période caniculaire est synonyme d’inconfort et de mal-être. Plus généralement, personne n’aime avoir trop chaud. Mais comment rendre ces quelques jours (trop) estivaux supportables sans renier ses convictions environnementales ? Plus concrètement encore, comment rafraîchir son intérieur sans climatisation ? Action immédiate ou anticipation, suivez le guide et agissez pour ne pas (pour moins) transpirer cet été.

Astuce n°1 pour rafraîchir son intérieur sans climatisation : jouer avec les portes et fenêtres

Pendant les vagues de chaleur, vous allez jouer des poignées. Le premier bon réflexe est de fermer fenêtres, volets, portes et rideaux aux heures les plus chaudes de la journée pour limiter l’entrée de chaleur dans votre intérieur voire les déperditions de fraîcheur.
Tôt le matin ou lorsque le soleil est tombé, faites courant d’air si vous le pouvez pour renouveler l’air et tenter de perdre quelques degrés dans votre intérieur pendant la nuit. Sachez que des films anti-chaleur existent. Collés sur les fenêtres, ils ont prouvé leur efficacité pour rafraîchir son intérieur sans climatisation.

Astuce n°2 pour rafraîchir son intérieur sans climatisation : l’humidité comme alliée

Lorsque la canicule s’installe, tous les moyens sont bons pour créer des îlots de fraîcheur. Avez-vous remarqué à quel point le sol d’un balcon ou d’une terrasse peut irradier de la chaleur ? En l’arrosant régulièrement, vous stoppez la propagation de la chaleur. Vous pouvez également serpiller l’intérieur de la maison voire les combles pour accentuer l’effet frais. Grâce à l’évaporation, l’humidité vient absorber une partie de la chaleur ambiante.


Dans la même idée, étendez votre linge humide devant les fenêtres. Plus les pièces étendues sont grandes, plus la fraîcheur va se répandre dans les pièces de la maison. L’idéal ? Des draps très humides.

Astuce n°3 pour rafraîchir son intérieur sans climatisation : les plantes

Déco tendance et utile, les plantes d’intérieur sont une source de fraîcheur agréable dans les intérieurs mais aussi sur les balcons, terrasses ou jardins privatifs. Les végétaux libèrent de la vapeur d’eau par effet d’évaporation. Autre avantage, placée devant une fenêtre ensoleillée, la plante verte crée un peu d’ombre.


Pour l’Ademe, "les végétaux à feuilles caduques procurent un agréable ombrage en été, mais ne masquent pas le soleil en hiver". "Vous pouvez planter un arbre isolé devant une baie vitrée, au sud ou à l’ouest, créez une pergola pour abriter votre terrasse, une treille au-dessus d’une fenêtre plein sud, un écran de plantes grimpantes le long d’une véranda : leur ombrage filtrera le soleil, installez une haie pour faire écran aux rayons du soleil à l’ouest et faire de l’ombre tout en laissant l’air circuler, limitez la surface maçonnée de votre terrasse, elle réfléchira moins les rayons du soleil, utilisez les végétaux secs pour faire de l’ombre : rideaux de canisses, brande ou bambou… »


Plébiscitées en décoration intérieure, les plantes vertes se font tour à tour rafraîchissantes, esthétiques, dépolluantes… Suivez le guide pour choisir vos végétaux en fonction de vos besoins.

Astuce n°4 pour rafraîchir son intérieur sans climatisation : couper l’électricité

Un appareil en veille chauffe. Vous en doutez ? Laissez tourner vos ordinateurs et approchez-vous. Une vraie source de chaleur en intérieur. L’objectif pendant les périodes de canicule est évidemment de réduire le fonctionnement des équipements qui se transforment en chauffage non désiré. C’est une certitude, les appareils électroménagers affolent le baromètre dans votre logement. Il est donc conseillé de les éteindre et même de les débrancher complètement.


Dans la même idée, évitez de vous servir du four, des plaques de cuisson ou encore du sèche-linge le temps que dure la vague de chaleur. C’est la saison des salades composées froides et rafraîchissantes !


Enfin, optez pour des LED en lieu et place de vos traditionnelles ampoules. En effet, certaines ampoules classiques telles que les halogènes sont des sources de chaleur non négligeables.


Bon à savoir : les LED, les appareils éteints, le sèche-linge sur off… sont autant de réflexes anti-canicule que vous pouvez adopter au quotidien. À la clé, de belles économies d’énergie et des factures allégées toute l’année (et pas seulement en été).

Astuce n°5 pour rafraîchir son intérieur sans climatisation : le pratique ventilateur

Le ventilateur n’est pas une source de fraîcheur de première intention. Mais l’air brassé apporte une sensation agréable et permet de ne pas étouffer en intérieur. Un ventilateur bien placé permet donc d’être soulagé de la pesante chaleur. Pour accentuer l’effet coup de frais, placez un tissu mouillé ou une bouteille d’eau glacée devant le ventilateur en marche.

Astuce n°6 pour rafraîchir son intérieur sans climatisation : l’isolation, une action sur le long terme

Les vagues de fraîcheur deviennent récurrentes. Chaque été le même refrain, la canicule se fait plus imposante, plus insupportable. Les petites actions rafraîchissent ponctuellement les intérieurs mais elles ne sont pas suffisantes sur le long terme. En 2013, l’Ademe ou Agence de l’environnement et de la maîtrise de l’énergie publiait un guide sur les astuces pratiques pour garder son logement au frais en été. Une version 2022 moins dense est proposée aux particuliers. Si les premiers conseils sont de créer de l’ombre en intérieur grâce aux volets ou aux stores extérieurs voire intérieurs, l’Ademe préconise logiquement de procéder à une isolation du logement par l’extérieur lorsque cela est possible. L’idéal étant une rénovation énergétique globale avec isolation des murs et de la toiture. L’agence rappelle en effet qu’une toiture mal isolée peut entraîner 20 à 30% de pertes thermiques contre 20 à 25% pour les murs.

Astuce n°7 pour rafraîchir son intérieur sans climatisation : une conception optimisée

Vision plus globale encore, la conception du logement. En le pensant, il est possible de l’optimiser pour ne pas souffrir de la chaleur en été. Le premier élément important est la topographie du terrain sur lequel le bien est implanté : "L’implantation sur une pente, où l’air circule naturellement, est plus favorable que dans un fond de cuvette", explique l'Ademe. Un terrain en pente permet de bénéficier de la fraîcheur du sol et de réduire les variations de température via une construction semi-enterrée.


L’orientation est évidemment primordiale. Pour l’Ademe, "L’idéal est une maison dont la façade principale, la plus vitrée, regarde le midi". Le logement traversant permet quant à lui de faire courant d’air. Des éléments intégrés dans la conception des programmes immobiliers neufs en France. Respectueux de la RT 2012, Réglementation Thermique 2012 ou de la RE 2020, Réglementation Environnementale 2020, les ensembles qui sortent de terre portent la notion de bien-être intérieur via une température agréable en hiver comme en été.


Autres facteurs à prendre en compte dans la conception d’un logement qui ne surchauffe pas en été : la part de surfaces vitrées, ni trop ni pas assez. La lumière intérieure doit être agréable mais les déperditions et entrées de chaleur évitées. L’idéal pour l’Ademe est de créer de grandes ouvertures orientées sud-est et des ouvertures moins importantes à l’est. À l’ouest, les fenêtres sont réduites et les dispositifs d’éclairage indirect installés.


Pour terminer, le choix des matériaux est important. Gardez en tête que "l’inertie thermique d’un bâtiment est sa capacité à stocker de la chaleur dans ses murs, ses planchers, etc. Plus l’inertie d’un bâtiment est forte, plus il se réchauffe et se refroidit lentement. Plus les murs sont épais et les matériaux lourds (béton, pierre, brique pleine, terre crue, etc.), plus l’inertie est grande".


Bon à savoir : les couleurs sont également à intégrer dans la conception de votre logement. Ainsi, les couleurs claires réfléchissent la chaleur alors que les teintes foncées l’emprisonnent.


Quelles sont vos astuces pour vous rafraîchir en été sans climatisation ? Partagez vos actions en commentaire ! 

TAGS :
Laisser un commentaire
* Champs obligatoires
0 commentaire

Articles associés

Recherche d'un programme neuf

Archives

Téléchargez nos guides immobiliers

4.9/5
557 avis clients