Nos conseillers sont disponibles en agence En savoir plus
Menu

Immobilier à Milan : 3 millions d'arbres supplémentaires en 2030

Mis à jour le 0 Eco-habitat
Icône du temps de lecture
Temps
de lecture
Après le succès des deux tours Bosco Verticale (forêts verticales) en 2014, le maire de Milan annonce aujourd'hui la plantation de 3 millions d'arbres dans la ville. Un investissement fort en faveur de la qualité de l'air, de vie et de la réduction du réchauffement climatique. Explications.

L'immobilier à Milan agit en faveur du climat

 
Verdir et apporter de la fraîcheur dans la ville, réduire les effets de la pollution, ce sont les objectifs de la ville de Milan portés par son maire, Giuseppe Sala. En 2014 déjà, avec l'architecte Stefano Boeri et les deux tours Bosco Verticale de 110 et 76 mètres de hauteur, ces immeubles végétalisés participaient à cette volonté. Les tours comptent plus de 20 000 plantes et arbres sur les balcons et façades (mélèzes, cerisiers, pommiers, oliviers, hêtres).
 
Sur chaque balcon, les espèces ont été choisies en fonction de critères climatiques (exposition au vent par exemple). Une initiative écologique : 9 000 coccinelles ont été déposées pour éviter les pesticides. Les oiseaux viennent à présent naturellement y faire leur nid. Un projet qui a rendu célèbre la ville italienne et s'exporte un peu partout dans le monde. Le maire lance cette fois encore un projet de grande envergure : planter 3 millions d'arbres dans la ville d'ici à 2030.

Deux arbres par habitant en 2030 à Milan

 
Ce nouveau projet fait écho aux objectifs fixés par l'Accord de Paris ; un engagement marqué en faveur de la lutte contre le réchauffement climatique et ses effets néfastes. Planter 3 millions d'arbres d'ici à 2030 quand la ville compte 1,3 million d'habitants, cela représente plus de deux arbres par habitant. Un projet étonnant qui est mené en collaboration avec le cabinet de conseil Bloomberg Associates. La ville plante déjà chaque année 15 000 arbres environ. Ces arbres supplémentaires représentent non moins de 30 % d'absorption du dioxyde de carbone en plus.
 
Avec la limitation des voitures et la mise à l'honneur des transports en commun, la qualité de l'air sera meilleure et la température de certains secteurs est amenée à baisser. En effet, l'implantation est étudiée et cible les quartiers les plus exposés à la chaleur. Ces quartiers ont été repérés au préalable par imagerie satellitaire, permettant d'établir une carte thermique. Les arbres ne seront donc plus plantés uniquement dans les parcs ou les cours privées. Les voiries et les places devraient voir venir de « nouveaux habitants utiles » qui feront de l'ombre et créeront des oasis de fraîcheur.
 
Milan, ville italienne de tradition industrielle, met tout en œuvre pour devenir une ville verte en plantant des arbres en son cœur. Une ville qui change de visage pour le bien-être de ses habitants.
 
Souhaiteriez-vous davantage d'arbres dans votre ville ?
TAGS :
Laisser un commentaire
* Champs obligatoires
0 commentaire

Articles associés

Recherche d'un programme neuf

Archives

Téléchargez nos guides immobiliers

4.9/5
387 avis clients
Avis vérifiés