Coup de pouce d'EDF pour les ménages français

Mis à jour le 0 Eco-habitat
Icône du temps de lecture
Temps
de lecture
Le ministère de la transition écologique et solidaire a choisi de reconduire jusqu’au 31 décembre 2020 le dispositif « Coup de pouce économies d’énergie » pour permettre aux ménages modestes et très modestes en situation de précarité énergétique, de bénéficier d’aides adaptées à leur niveau de ressources. Le remplacement d'une chaudière au fioul par un équipement utilisant des énergies renouvelables est l'un des objectifs visés par ce dispositif. Le fournisseur d'énergie EDF saisit l’opportunité. Son PDG, Jean-Bernard Levy, vient d'annoncer le lancement d'une « prime exceptionnelle » pour remplacer les chaudières au fioul par des pompes à chaleur, une prime qui vient s'ajouter aux existantes. Comment ces aides fonctionnent-elles ?

Le « coup de pouce économies d'énergie »

 
Le « Coup de pouce économies d'énergie » a été lancé par le gouvernement en février 2017 pour un an. Le succès de ce dispositif et la volonté du gouvernement de soutenir les ménages en situation de précarité énergétique d'une part et de favoriser la rénovation énergétique d'autre part, ont conduit le ministère de la transition écologique et solidaire à reconduire le dispositif « Coup de pouce économies d'énergie » jusqu'au 31 décembre 2020. Ce dispositif est toutefois réorienté sur deux types de travaux : le remplacement d’une chaudière au fioul par un équipement utilisant des énergies renouvelables (chaudière biomasse, pompe à chaleur air/eau, eau/eau ou hybride, système solaire combiné, raccordement à un réseau de chaleur) et l'isolation des combles.
 
Les ménages modestes et très modestes peuvent profiter selon leur niveau de ressources, de primes versées par les entreprises signataires de la Charte « Coup de pouce économies d’énergie » qui sont, principalement, des vendeurs d'énergie. Pour un ménage très modeste de 2 personnes en situation de précarité énergétique, le plafond de revenus en Île-de-France est de 29 171 € et de 21 001 € dans les autres régions. Pour un ménage modeste de 2 personnes, le plafond de revenus en Île-de-France est de 35 510 € et de 26 923 € dans les autres régions. La prime s'élève à 3 000 € pour un ménage très modeste et 2 000 € pour un ménage modeste pour le remplacement d'une chaudière au fioul par une pompe à chaleur.
 
La procédure est simple pour bénéficier du « Coup de pouce économies d'énergie ». Après avoir vérifié d'être éligible selon les conditions de ressources, le ménage choisit l'opération à effectuer, sélectionne le partenaire de la charte signataire du « Coup de pouce économies d'énergie » (entreprises référencées sur le site Internet du ministère), accepte l'offre puis le devis proposé par un professionnel RGE, fait réaliser les travaux et remplit les formalités de retour des documents tels que la facture. Quant à la prime, elle est versée par virement ou par chèque ; elle peut être déduite de la facture ; elle peut être donnée sous forme de « bons d'achats » pour des produits de consommation courante.
 

Le coup de pouce EDF, une « prime exceptionnelle »

 
Le chauffage au fioul émet 6 tonnes de CO2 par logement et par an. Or, en France, plus de 3 millions de ménages seraient encore chauffés au fioul dont un tiers sont des ménages modestes, contraints d'utiliser ce type de chauffage, qui de surcroît coûte cher. La facture annuelle de fioul moyenne est de 1 900 € par an. D'après EDF, les pompes à chaleur captent l’énergie renouvelable présente dans l’air ou le sol. Cette énergie est restituée au logement jusqu'à quatre fois plus que celle consommée. Elle émet jusqu'à 90 % de CO2 en moins par rapport au fioul. Et la facture de chauffage est réduite de 800 à 1 000 € par an.
 
Sur l'antenne de RTL, Édouard Philippe a annoncé : « Nous allons développer la prime à la conversion des chaudières pour faire en sorte que les Français puissent se libérer de cette contrainte extraordinaire d'utiliser le fioul pour se chauffer ». À la suite des annonces du premier ministre, Jean-Bernard Lévy, PDG d'EDF, déclare vouloir aussi « aider les Français à se débarrasser de leurs cuves au fioul, produit cher et très polluant ». Cependant, le prix moyen d'une pompe à chaleur mixte (air et eau) est de 11 155 €. EDF décide de faire un effort exceptionnel et augmente de 50 % l'aide « Coup de pouce économies d'énergie » pour remplacer une chaudière au fioul par une pompe à chaleur. Concrètement, l'aide de 3 000 € sera augmentée de 1 500 € soit 4 500 € au total pour les ménages très modestes et 2 000 € plus 1 000 € soit 3 000 € au total pour les ménages modestes.
 
Environ un Français sur deux peut bénéficier de l'offre « Coup de pouce économies d'énergie » maintenant augmentée de la prime exceptionnelle EDF et cumulable avec l'éco-prêt à taux zéro et le crédit d'impôt pour la transition énergétique. Des aides conséquentes pour sortir de la précarité énergétique, vivre plus confortablement et réaliser des économies d'énergie. Et la pompe à chaleur, c'est de l'énergie décarbonée !
 
Ces différentes aides vous incitent-elles à changer votre système de chauffage ?
 
TAGS :
Laisser un commentaire
* Champs obligatoires
0 commentaire

Articles associés

Recherche d'un programme neuf

Archives

Téléchargez nos guides immobiliers