Nos conseillers sont disponibles en agence En savoir plus
Menu

Isolation intérieure VS isolation extérieure : mode d’emploi

Mis à jour le 0 Eco-habitat
Icône du temps de lecture
Temps
de lecture

Il y a encore 10 ans, l’isolation extérieure était quasiment méconnue. Peu répandu, seules quelques entreprises proposaient ce procédé et aucune n’en avait fait son activité principale. Mais aujourd’hui, la donne a changé. Isolation intérieure et isolation extérieure sont toutes deux plébiscitées, bien que la seconde remporte une plus large adhésion. Tentons de comprendre ensemble la raison de ce changement de direction.


L’isolation intérieure en question

La saviez-vous ? La première RT (Réglementation thermique) était celle de 1974. La construction respecte désormais la RT 2012. Elle imposait une isolation thermique intérieure (ITI) dans presque toutes les maisons individuelles. Et plus les années sont passées, plus l’ITI a été sollicitée dans le but de réduire les dépenses énergétiques des logements. Mais aujourd’hui son efficacité est remise en cause au profit de l’isolation extérieure.


Cependant, l’ITI représentant une part importante du marché pour plusieurs secteurs (bâtiment, commercial…), il est difficile de changer les habitudes en matière d’isolation.

Pourquoi choisir l’isolation extérieure ?


Quelle est la grande différence entre isolation intérieure (ITI) et isolation extérieure (ITE) ? L’emplacement de l’isolant, tout simplement. Il est en effet posé à l’extérieur dans le second cas pour faire barrière au froid de manière plus efficace. En été, l’isolant permet également de limiter la chaleur dans le logement.


Côté matériaux, ceux utilisés en intérieur et en extérieur sont sensiblement identiques. On fait appel au polystyrène, à la laine de roche ou de verre, au PSE…

Les travaux d’isolation extérieure


Réaliser des travaux pour isoler depuis l’extérieur est généralement moins contraignant car tout se passe hors du logement.


Mais attention, pour ce type d’isolation, le particulier doit impérativement demander une autorisation en mairie par le biais d’une déclaration et ce, avant tout début de travaux. Un ravalement est en effet nécessaire.


Bon à savoir : l’isolation extérieure donne le droit à de nombreuses aides financières. Qu’il s’agisse du CITE (Crédit d’Impôt Transition Énergétique), de l’Éco-PTZ, des aides de l’Anah, de la Prime Énergie… les particuliers ont tout intérêt à se renseigner pour en bénéficier. Une obligation cependant : remplir l’éco-conditionnalité en faisant appel à une entreprise ou un professionnel certifié(e) RGE (Reconnu Garant de l’Environnement). Au global, isoler son logement tout en obtenant une ou plusieurs aides (certaines subventions peuvent aller jusqu’à 80% du montant des travaux) permet de réaliser d’importantes économies d’énergie à long terme.


On le comprend donc, l’isolation thermique extérieure est à privilégier lorsque cela est possible. Dans tous les cas, isoler son logement est une bonne idée pour son confort personnel, pour diminuer ses factures d’énergie et pour préserver l’environnement.

 

TAGS :
Laisser un commentaire
* Champs obligatoires
0 commentaire

Articles associés

Recherche d'un programme neuf

Archives

Téléchargez nos guides immobiliers

4.9/5
387 avis clients
Avis vérifiés