Rock in Rio veut sauver l’Amazonie

Mis à jour le 0 Eco-habitat
Icône du temps de lecture
Temps
de lecture

Sauver l’Amazonie ? C’est le défi que s’est lancé Rock in Rio. La société se donne jusqu’en 2023 pour replanter 73 millions d’arbres dans le poumon vert du monde. Un projet sans pareil en faveur de l’environnement et de la biodiversité.

Tout part d’un constat…


Et d’un constat édifiant ! Chaque année, des millions d’arbres sont coupés, abattus au profit de l’industrie mais aussi pour développer les terres agricoles sans oublier l’exploitation des ressources naturelles de l’Amazonie. Mais la déforestation met à mal la planète, la forêt et la biodiversité. Les animaux, les végétaux, mais aussi les tribus indigènes font les frais de cette abattage irraisonné.

Sauver l’Amazonie, une nécessité


« Un nouveau chapitre est écrit pour l’Amazonie brésilienne avec cette initiative » a expliqué le vice-président du bureau de Brésil de Conservation International (CI), Rodrigo Medeiros. Cette association à but non lucratif met toute son énergie pour sauver l’Amazonie et autres lieux menacés. Selon lui, « protéger l’Amazonie n’est pas quelque chose que nous devrions penser à l’avenir, nous devons le faire maintenant ».

Une belle initiative pour sauver l’Amazonie


Et c’est ce à quoi s’emploie la compagnie Rock in Rio en lançant aujourd’hui le plus vaste projet de reforestation du monde. Le vendredi 22 septembre, elle a dévoilé son projet : replanter 73 millions d’arbres entre 2017 et 2023, pour un équivalent de 30 000 hectares. Sauver l’Amazonie est sa priorité pour les années à venir. Il s’agira ainsi de planter, de reboiser et d’ensemencer la forêt. Les semences seront récoltées auprès des autochtones de la région du Rio Xingu. Une action menée par la société depuis plusieurs années déjà, mais qui prend un tout autre tournant avec 700 000 reais investis et la création de 50 emplois pour assurer les plantations au cours de ces prochaines années.


Pour ce projet, Rock in Rio a obtenu l’inconditionnel soutien du ministère brésilien de l’Environnement, du CI, de la Banque mondiale, du Fonds pour l’environnement mondial, du Fonds brésilien pour la biodiversité et d’Amazonia Live (firme environnementale de Rock in Rio).


Si Rock in Rio peut compter sur ces nombreux acteurs, c’est avant tout car un projet commun leur tient à cœur : réussir à reboiser 12 millions d’hectares de la forêt amazonienne à l’horizon 2030.


Bon à savoir : bien qu’étant le plus grand projet de reforestation du monde, l’initiative menée par Rock in Rio est une goutte d’eau à l’échelle de l’Amazonie. Reboiser 30 000 hectares représente 0,005% de la superficie globale de cette forêt de 500 millions d’hectares. Mais aujourd’hui, alors qu’un cinquième de l’Amazonie a disparu, le symbole est porteur d’un message fort.

TAGS :
Laisser un commentaire
* Champs obligatoires
0 commentaire

Articles associés

Recherche d'un programme neuf

Archives

Téléchargez nos guides immobiliers