Travaux de rénovation : les solutions pour les financer

Mis à jour le 0 Eco-habitat
Icône du temps de lecture
Temps
de lecture

Cette année, vous avez envie de renouveau dans votre maison. Des travaux de rénovation seraient donc les bienvenus ! Pour peu qu’ils soient destinés à améliorer les performances énergétiques de votre logement, vous pourrez profiter d’un panel d’aides financières. Petit guide qui vous permettra de réaliser des centaines, voire des milliers d’euros d’économies sur vos travaux.

Économisez 30 000€ avec l’éco-PTZ pour vos travaux de rénovation


En sollicitant un professionnel RGE (Reconnu Garant de l’Environnement) pour réaliser vos travaux de rénovation, vous pourrez profiter de l’éco-PTZ. Ce prêt à taux zéro vous permet d’emprunter jusqu’à 30 000 euros sans rembourser d’intérêt ensuite. Il vise à financer des travaux rendant un logement moins énergivore. Vous pourrez ensuite le rembourser sur une période allant de 3 à 10 ans.


Comment trouver un professionnel RGE certifié ? En consultant le site renovation-info-service.gouv.fr mis en place par le gouvernement.

Une déduction d’impôts accordée pour vos travaux de rénovation


Vous le connaissez peut-être sous le nom de crédit d’impôt développement durable (CIDD). Le Cite est un crédit d’impôt dont peuvent bénéficier les particuliers qui réalisent des travaux de rénovation en faveur de l’environnement. On pense notamment à une isolation plus performante, un système de chauffage plus économique, des installations utilisant les énergies renouvelables…


Si vous faites appel à un professionnel RGE pour réaliser ces travaux, vous pourrez profiter d’une déduction d’impôts de 30% sur le montant des équipements et/ou de la main d’œuvre.

Le plan épargne logement pour financer des travaux de rénovation


Nombreux sont les particuliers qui possèdent un PEL (Plan Épargne Logement) et/ou un CEL (Compte Épargne Logement). Grâce à ces derniers, ils peuvent profiter d’un crédit à taux avantageux pour financer une partie de leurs travaux de rénovation. Il est ainsi possible d’emprunter jusqu’à 23 000 euros avec le CEL et jusqu’à 92 000 euros avec le PEL. Les deux peuvent être cumulés.

Quelques aides destinées aux travaux de rénovation


Dans la cadre de travaux de rénovation énergétique, un particulier peut profiter de la TVA à 5,5% et d’aides de l’Agence nationale de l’habitat (Anah). L’agence a mis en place un programme nommé « Habiter Mieux ». Il est destiné à la rénovation énergétique des logements de plus de 15 ans. Les aides de l’Anah sont cumulables avec l’éco-PTZ, le PEL, la TVA réduite ou encore le Cite.

Un prêt amortissable classique pour assumer des travaux de rénovation


Solution moins avantageuse mais pratique, il est également possible de recourir à un prêt classique pour financer des travaux de rénovation dont le montant est supérieur à 75 000 euros.
Vous avez d’autres pistes pour financer des travaux de rénovation ? Partagez-les avec nous !

TAGS :
Laisser un commentaire
* Champs obligatoires
0 commentaire

Articles associés

Recherche d'un programme neuf

Archives

Téléchargez nos guides immobiliers