Habitat participatif : le plus important projet de France livré fin 2017

Mis à jour le 0 Eco-habitat
Icône du temps de lecture
Temps
de lecture

Fin 2017, ce sont 90 logements pas comme les autres qui seront livrés à Toulouse. Ce projet d’habitat participatif est le plus important jamais mené en France. Les futurs habitants de La Cartoucherie pourront profiter de nombreux équipements communs, dont plusieurs chambres d’amis et une salle de musique. Découvrons ensemble ce chantier d’envergure.

L’habitat participatif en France aujourd’hui


L’habitat participatif est un concept qui séduit chaque année d’avantage. 121 projets sont actuellement construits en France, 220 sont en réflexion et 60 sont en passe de sortir de terre. Il faut dire que pour les locataires comme pour les propriétaires, l’idée est séduisante : l’habitat participatif donne en effet la possibilité de contrôler à la fois la conception des logements mais également leur prix. Comment ? En pensant la construction ensemble, en intégrant des espaces et services communs, en mutualisant les espaces…

Le projet toulousain, un chantier inédit


Jamais un projet d’habitat participatif n’avait été aussi important en France. De nombreux partenariats lui ont permis de voir le jour et d’être achevé. Il compte parmi ses soutiens, l’Oppiddea (aménageur pour Toulouse Métropole), l’office HLM Les Chalets, la société coopérative d’intérêt collectif Faire ville, le cabinet d’architecte GRR, sans oublier Abricoop. « C’est un processus participatif assez exceptionnel, qui correspond cependant à une maturité des acteurs, à un désir de mode de vie nouveau », explique son président Stéphane Gruet.
Les habitants de la Cartoucherie sont ainsi invités à participer à la vie de la copropriété dans les moindres détails : rédaction des règles de copropriété, choix des fournisseurs d’énergie, entretien des parties communes…

Un projet d’habitat participatif longuement mûri


Depuis 2008, l’association Abricoop travaillait déjà sur ce concept d’habitat participatif. Une fois le projet terminé, elle sera en charge de la gestion de 17 des 90 appartements de La Cartoucherie. Alors que la fin des travaux approche, le coprésident de l’association (et futur habitant) explique que « c’est un projet politique, combattant la ségrégation et se voulant pérenne, qui prend forme ». Ainsi, les résidents pourront profiter d’une salle de musique, d’un grand jardin partagé, de différentes salles communes, d’un atelier de bricolage, de chambres d’amis et même, de petits salons intégrés à l’ensemble. Autant d’espaces qui permettront les réunions et favoriseront les échanges entre habitants.

Les futurs habitants de la Cartoucherie


Ce sont aujourd’hui 75 ménages qui sont assurés d’intégrer leur logement en fin d’année. Tout au long du projet, 30% des familles intéressées au départ ont finalement renoncé au projet. Parmi les futurs résidents, on trouve des couples avec enfants, des retraités, des personnes en situation d’isolement, des foyers monoparentaux… Une mixité qui traduit la volonté même de l’habitat participatif, vivre ensemble.


Il reste donc aujourd’hui une quinzaine de logements encore disponibles. À bon entendeur !

TAGS :
Laisser un commentaire
* Champs obligatoires
0 commentaire

Articles associés

Recherche d'un programme neuf

Archives

Téléchargez nos guides immobiliers