Des gratte-ciel new-yorkais pour faire face aux inondations

Mis à jour le 0 Eco-habitat
Icône du temps de lecture
Temps
de lecture

Souvenez-vous : en octobre 2012, l’ouragan Sandy faisait 40 morts à New York et paralysait le Big Apple pendant des jours. En réponse à ce tragique événement, la compagnie immobilière JDS a conçu des gratte-ciel new-yorkais capables de résister aux inondations, aux intempéries et aux pannes d’électricité qui en résultent très souvent. Zoom sur un complexe immobilier novateur.

764 appartements neufs sur les bords de l’East River


Deux gratte-ciel new-yorkais ont pris place sur les bords de l’East River. Ils accueillent 764 logements en location, une terrasse panoramique avec vue sur l’Empire State Building et une belle piscine. Des immeubles comme on en voit beaucoup à Manhattan finalement. Et pourtant, ce complexe immobilier n’a rien à envier aux autres buildings. Il a en effet été conçu pour résister aux plus fortes intempéries.

L’histoire du complexe des « American Copper Buildings »


Après le passage de l’ouragan Sandy, le terrain sur lequel sont aujourd’hui construits les gratte-ciel new-yorkais avaient pris les allures d’un lac. Simon Koster, responsable de JDS, affirme que « l’on pouvait faire le tour du site en canoë. On savait très bien que ça recommencerait. Alors on s’est dit, “Comment peut-on s’assurer que ceux qui vivront ici ne seront pas confrontés à ce scénario ?” Et on a laissé les architectes cogiter ».


Les architectes se sont donc mis à l’œuvre et ont planché sur cette question : comment permettre aux habitants de se maintenir dans leur lieu de vie sans électricité des jours durant ? L’architecte Gregg Pasquarelli explique qu’« Il faut juste penser stratégie et comment se préparer au mieux pour ces évènements ». « Si on est privé d’électricité, mais que vous pouvez prendre l’ascenseur, que les frigos marchent et que vous avez une prise électrique pour recharger votre portable, vous pouvez probablement survivre pendant une semaine ».

Et la solution est…


Alors que les gratte-ciel new-yorkais sont très souvent couronnés par de magnifiques penthouses, ces deux immeubles sont surmontés de générateurs alimentés au gaz naturel. Ils prennent ainsi le relai lorsque d’autres équipements électriques tombent en panne. « C’est sur le plan immobilier la surface la plus précieuse du bâtiment », affirme Simon Koster. « Mais en y installant des millions de dollars d’équipements, on augmente la valeur de tous les autres appartements en dessous ».


Ainsi, les studios sont loués à partir de 3 000 dollars mensuels (!) pour rentabiliser la construction. Il faut dire que l’installation demande un très gros investissement. Par exemple, les cuisines sont équipées de plusieurs prises électriques dont certaines peuvent être alimentées par le générateur d’urgence. C’est le cas de celle reliée au frigo !


Nouveauté toujours, la totalité des équipements de chauffage et de ventilation n’ont pas été installés au sous-sol mais à sept mètres du sol, au premier étage. Un bon moyen pour retarder les dégâts en cas d’inondation.

L’avenir des gratte-ciel new-yorkais


New York est entouré d’eau, ce n’est pas un secret. Et face au réchauffement climatique, l’obligation d’adapter le bâti est donnée, sous peine de voir de nombreux immeubles incapables de résister. Les bâtisseurs se penchent donc sur cette question, et notamment sur celle des inondations. S’il est a priori plus facile de construire des immeubles neufs adaptés à ces préoccupations, il n’en reste pas moins que dans le neuf comme dans l’ancien, de telles contraintes font s’envoler les prix au m². Alors que la réflexion est menée depuis plusieurs années déjà, un nouvel obstacle est venu s’ajouter dans ce tableau : la politique climato-sceptique de Donald Trump. Le président des États-Unis souhaite en effet diminuer voire supprimer les fonds des agences environnementales. Cela reviendrait donc à stopper la collecte de données destinée à identifier les bâtiments les plus vulnérables… Affaire à suivre tant sur le volet politique, qu’économique, que climatique…

TAGS :
Laisser un commentaire
* Champs obligatoires
0 commentaire

Recherche d'un programme neuf

Archives

Téléchargez nos guides immobiliers