3 astuces pour diminuer votre facture de chauffage

Mis à jour le 0 Eco-habitat
Icône du temps de lecture
Temps
de lecture

À la fin de l’hiver, quand vient l’heure de payer, vous rêvez certainement de diminuer votre facture de chauffage. Alors cette année, c’est décidé, vous allez faire ce qu’il faut. Vous ne subirez plus la hausse des prix de l’énergie ! Pour limiter votre consommation de chauffage, trois actions : faire poser de nouvelles fenêtres, changer votre chaudière et isoler vos murs. On vous explique.

Remplacer les fenêtres pour diminuer votre facture de chauffage


Les fenêtres sont l’une des sources principales de déperdition de chaleur dans un logement. Et plus l’air chaud s’enfuit, plus le chauffage tourne à plein régime. La donne est particulièrement vraie pour les bâtiments construits dans les années 60, voire avant. Les fenêtres sont alors, très souvent, en simple vitrage si aucune rénovation n’a été réalisée.


Ainsi, si vos moyens vous le permettent, n’hésitez pas à remplacer vos fenêtres par du double vitrage. Vous gagnerez en confort de vie et réaliserez des économies annuelles.
À titre de comparaison, un VIR ou double vitrage à isolation renforcée affiche des performances quatre fois plus élevées que celles d’un simple vitrage. Selon l’Ademe (Agence de l’environnement et de la maîtrise de l’énergie), cela équivaut à une économie annuelle d’un maximum de 10%.


Bon à savoir : si vous vivez dans une copropriété, l’accord du syndic est nécessaire pour faire remplacer vos fenêtres. Elles doivent être esthétiquement similaires (ou presque) à celles d’origine.

Une chaudière à condensation pour faire des économies d’énergie


Si vous vivez dans une copropriété qui a quelques années, il est possible que les logements soient équipés d’une chaudière individuelle au gaz. Si c’est le cas, entamez les démarches auprès de votre syndic pour faire voter le changement de la chaudière. Il est alors conseillé de privilégier la chaudière à condensation. Cet équipement permet de récupérer les calories de la vapeur d’eau qui émane de la combustion. Vous pouvez évidemment l’installer dans un logement individuel.

Une isolation facile à mettre en place


Il se peut également que les déperditions de chaleur soient la conséquence d’une mauvaise isolation. Vous pouvez considérablement réduire ces dernières en collant simplement un doublage (isolant + plaque de plâtre) sur votre mur mal isolé. Mais attention, il faut vous assurer que la surface soit en parfait état. Si ce n’est pas le cas, optez pour une ossature métallique qui s’adaptera à votre mur et vous permettra de visser isolant et plaque de plâtre directement sur celle-ci.


Bon à savoir : pour financer vos travaux de rénovation et diminuer votre facture de chauffage, de nombreuses aides sont à votre disposition. N’hésitez pas à vous renseigner sur les CEE (Certificats d’économie d’énergie) ou sur le CITE (Crédit d’Impôt transition énergétique).

TAGS :
Laisser un commentaire
* Champs obligatoires
0 commentaire

Articles associés

Recherche d'un programme neuf

Archives

Téléchargez nos guides immobiliers