La plus haute tour en bois du monde construite en Autriche

Mis à jour le 0 Eco-habitat
Icône du temps de lecture
Temps
de lecture

Avec ses 84 mètres de hauteur, « HoHo » sera la plus haute tour du bois du monde. Elle verra prochainement le jour à Vienne, la capitale de l’Autriche. À l’intérieur, des appartements neufs et un grandiose hôtel.

Retour au bois pour la construction


Jadis utilisé pour la construction de toute sorte de bâtiments, le bois a peu à peu été oublié au profit de matériaux plus modernes comme le béton ou la brique. Mais préoccupations environnementales obligent, il revient plus que jamais sur le devant de la scène. Les architectes renouent avec ce dernier pour créer des réalisations spectaculaires. C’est le cas de « HoHo », cette tour en bois qui, loin d’égaler les 828 mètres de la Burk Khalifa à Dubaï, représente une prouesse architecturale dans sa catégorie.

Zoom sur la plus haute tour en bois du monde


On doit « HoHo » à un investisseur autrichien, Günter Kerbler qui a lui-même investi 60 millions d’euros dans ce projet un peu fou. La réalisation a débuté au printemps 2016 avec une livraison annoncée fin 2018. Elle comptera 24 étages et sera conçue à 75% de bois. La réglementation en vigueur interdit en effet une conception 100% bois pour les bâtiments de plus de 15 étages.


Une fois terminée, la construction regroupera des appartements neufs, des restaurants, des bureaux, un hôtel et un centre de bien-être.

Pourquoi avoir choisi de construire la plus haute tour du monde ?


Lorsqu’on lui demande pourquoi il a choisi le bois, Günter Kerbler évoque plusieurs raisons à cela. Il s’agit pour lui d’un matériau « cosy, naturel, léger mais résistant, stable et élastique à la fois » ; mais pas que… Le bois affiche un fort pouvoir absorbant quand il s’agit d’humidité. Enfin, la réduction de la pollution engendrée par la construction est également un argument choc pour justifier ce choix. « Si nous construisons un bâtiment de 20 étages en ciment et en béton, cela entraîne la production de 1.200 tonnes de dioxyde de carbone. Si nous le construisions en bois, nous pourrions stocker à peu près 3.100 tonnes, ce qui équivaut à supprimer 900 voitures de la route pendant un an » explique encore l’architecte canadien Michael Green à Ouest France.

Une tour exemplaire ?


En construisant la tour en bois la plus haut du monde, les Autrichiens pourraient bien encourager d’autres villes et pays à privilégier ce matériau. Il faut tout de même souligner que certains pays l’ont déjà largement adopté. La Norvège notamment compte la tour « Treet » construite à Bergen (51 mètres). En France, c’est à Bordeaux que le bois est le plus sollicité. Deux tours écologiques rejoindront prochainement le parc immobilier bordelais. Au total, trente-six immeubles entièrement faits de bois verront bientôt le jour dans l’hexagone suite à un appel à manifestation organisé par l’association Advibois. Un bon moyen de relancer la filière française de manière exponentielle.

TAGS :
Laisser un commentaire
* Champs obligatoires
0 commentaire

Articles associés

Recherche d'un programme neuf

Archives

Téléchargez nos guides immobiliers